RTBFPasser au contenu

Regions

Une maison d'enfants bilingue à Ramegnies-Chin

Une maison d'enfants bilingue à Ramegnies-Chin
28 avr. 2015 à 05:351 min
Par Vincent Clerin

Carine Labie enseigne le néerlandais et l'anglais depuis 28 ans à la Sainte-Union de Kain. Mais elle souhaite se lancer dans un nouveau défi pour terminer sa carrière professionnelle : une reconversion chez les plus petits.

Carine a grandi à Mouscron. Ses parents étaient néerlandophones et elle fréquentait une école francophone. "Les enfants sont des éponges, ils retiennent tout ce qu'on leur donne, alors je me suis dit que cela serait une bonne idée de commencer l'immersion plus tôt, avant l'école."

L'enseignante s'est alors associée avec une amie, Nathalie Vanhoutte, accueillante d'enfants depuis 2009. Elle a construit et aménagé une aile à l'arrière de sa maison, à la rue de Froyennes à Ramegnies-Chin, pour y recevoir jusqu'à 10 enfants de 0 à 6 ans. La maison d'enfants Chez Piet Konijn est ainsi né. Nathalie parle aux enfants en français, Carine en néerlandais. Toutes les activités se font dans les deux langues.

“De plus en plus d’enfants vont dans les écoles maternelles et primaires en immersion”, relève encore Carine. “Je me suis alors dit que si on leur apprenait plus tôt le néerlandais, cela allait être encore plus facile pour eux plus tard dans l’apprentissage du néerlandais. Les enfants acceptent ce qu’on leur apprend sans avoir peur. Ils emmagasinent beaucoup. Et même s’ils ne vont pas en immersion en maternelle et en primaire, il restera toujours quelque chose.”

La petite Kéziah, 2,5 ans, maîtrise d'ailleurs déjà bien la chanson Een, twee, drie, vier, houdje van papier. Et quand Roxane demande un autre biscuit alors que le repas de midi est bientôt prêt, elle obtient un non de Nathalie et un nee de Carine. Il fallait bien tenter sa chance.

Laurent Dupuis

Articles recommandés pour vous