RTBFPasser au contenu

Techno

Une loi pourrait forcer les étudiants danois à révéler leur historique de navigation avant de passer des examens

Une loi pourrait forcer les étudiants danois à révéler leur historique de navigation avant de passer des examens
20 oct. 2017 à 15:301 min
Par Anthony Mirelli

Comme le disait William Shakespeare, “Il y a quelque chose de pourri au royaume du Danemark”. Et pour les étudiants danois, il s’agit certainement de la proposition de loi présentée par la ministre de l’Éducation Merete Riisager.

La ministre souhaite empêcher toute forme de triche en autorisant les écoles à fouiller l’historique de navigation et les réseaux sociaux des élèves.

Beaucoup d’étudiants considèrent qu’il est facile de tricher, car dans de nombreux examens, il y a un accès internet. Nous devons rétablir l’examen comme une évaluation juste et objective de ce que l’élève est capable de faire”.

Les écoles pourraient également inspecter les smartphones et ordinateurs portables des étudiants. En cas de refus de leur part, trois solutions s’offrent aux professeurs : empêcher l’élève de passer son examen, confisquer les appareils pendant une journée, ou carrément l’expulser.

La notion de vie privée ne semble jamais intervenir dans le discours de Merete Riisager, ce qui a provoqué la colère de Jens Philip Yazdani, le président de l’association des écoles secondaires danoises, qui juge la loi trop envahissante.

D’autres voix se sont également élevées, mais la ministre de l’Éducation, avec le soutien du Dansk Folkeparti, le parti populaire danois, ne compte pas s’arrêter là. Elle explique qu’il s’agit d’une proposition qui évoluera selon les technologies et leurs utilisations par les adolescents du royaume.

Articles recommandés pour vous