RTBFPasser au contenu
Rechercher
Icône représentant un article audio.

Cinéma - Interviews

"Une jeune fille qui va bien" de Sandrine Kiberlain : une autre histoire de la guerre

Sandrine Kiberlain au micro de Christine Pinchart

Sandrine Kiberlain au micro de Christine Pinchart

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

"Une jeune fille qui va bien", le premier long métrage de la comédienne Sandrine Kiberlain, réunit un casting exceptionnel avec dans le rôle principal la jeune Rebecca Marder, pensionnaire de la Comédie Française.

Elle est Irène dans le film, une jeune fille de 19 ans, juive en 1942, amoureuse de la vie et du théâtre. Elle prépare un concours, récite Marivaux et rencontre l’amour.

Pour son scénario, Sandrine Kiberlain a consulté les siens, réuni des témoignages, construit une histoire et des dialogues avant d’épurer le propos et de choisir de nous dire trois choses de la guerre et de son contexte : il faut porter l’étoile jaune, faire tamponner ses papiers d’identité de la mention "juif" en rouge, et déposer à la mairie ses objets du quotidien, comme son vélo. Pas de voitures allemandes, de bruits de bottes, d’images d’arrestations… Ce sont les silences qui parlent et font grimper la tension.

La porte d’entrée du film, c’est la vie d’une jeune fille qui trace sa route malgré les circonstances.

Rencontre avec Sandrine Kiberlain…

"Une jeune fille qui va bien" de Sandrine Kiberlain, avec Rebecca Marder, André Marcon et Anthony Bajon – Comment vivre sa vie comme si chaque jour était le dernier !

Articles recommandés pour vous