RTBFPasser au contenu

Monde

Une illustration d’un fœtus noir devient virale et sera bientôt publiée dans un ouvrage médical

Loading...
14 janv. 2022 à 15:492 min
Par Estelle De Houck

En décembre dernier, l’illustration d’un fœtus noir devenait virale sur les réseaux sociaux du monde entier. Et pour cause : beaucoup d’internautes disaient n’en avoir jamais vu de leur vie. Un mois plus tard et après avoir fait le tour des médias, cette image va figurer dans un manuel de médecine.

Ce dessin, on le doit à Chidiebere Ibe, un Nigérian qui étudie la médecine à l’Université de Kiev. S’il rêve de devenir neurochirurgien, il est également illustrateur médical depuis 2020.


►►► À lire aussi : Etats-Unis : la poétesse noire Maya Angelou représentée sur les "quarters", pièces de 25 cents


Colonne vertébrale, infection de la poitrine, fœtus, … Le jeune homme de 25 ans met donc en image le corps humain. Avec une spécificité : les personnes représentées sur ses dessins ont la peau noire. Son objectif : rendre le monde médical davantage inclusif.

Je me suis rendu compte que toutes les illustrations médicales montraient des personnes à la peau blanche

"Dès les premiers jours, je me suis rendu compte que toutes les illustrations médicales montraient des personnes à la peau blanche", explique-t-il à BFMTV en se souvenant des premières fois où il a ouvert ses manuels scolaires. "Je me suis dit qu’il y avait un problème."

Et c’est ainsi que le jeune homme a commencé à dessiner, tout en encourageant la diversité dans le monde médical. "Il ne peut y avoir d’inclusion sans une représentation adéquate", insiste Chidiebere Ibe sur son compte Twitter.

L’illustration d’un fœtus

Si le travail de Chidiebere Ibe passait jusque-là inaperçu, son illustration d’un fœtus noir a changé la donne. "Cette image a été créée comme toutes les autres images, je ne m’attendais pas à ce qu’elle devienne virale. L’objectif était de continuer à parler de ce qui me passionne – l’équité dans les soins de santé – et aussi de montrer la beauté des personnes noires", explique-t-il à HuffingtonPostUK.


►►► À lire aussi : Discrimination capillaire : "Je n’oserais pas aller à un entretien d’embauche avec mes cheveux naturels"


Comme l’explique CNN, le jeune homme a même été invité à publier certaines de ses illustrations dans la deuxième édition d’un manuel portant spécifiquement sur les peaux noires intitulé "Mind the Gap : A clinical handbook of signs and symptoms in Black and Brown Skin".

Et ce travail est d’autant plus important que, comme l’explique Chidiebere Ibe à CNN, le manque d’illustrations des affections cutanées chez les personnes noires peut parfois compliquer le diagnostic.

Sur le même sujet

12 janv. 2022 à 15:30
1 min
30 nov. 2021 à 05:00
9 min

Articles recommandés pour vous