Jardins & Loisirs

Une idée pour cette semaine : planter une Rose de Noël

L’hellébore niger peut fleurir sous une faible couche de neige.

© Getty Images

24 janv. 2023 à 06:00 - mise à jour 24 janv. 2023 à 11:18Temps de lecture2 min
Par Luc Noël

Fleurie dès le mois de décembre, la Rose de Noël qui est un hellébore bénéficie maintenant de meilleurs atouts pour vivre de longues années au jardin.

La tradition est ancienne. Dès qu’approchent les fêtes de fin d’année, la Rose de Noël (Helleborus niger) est disponible chez les fleuristes et dans les jardineries. Avec ses corolles blanches, la plante annonce déjà le renouveau printanier alors que le solstice d’hiver n’a pas encore marqué le retour progressif des jours longs. Mise en évidence sur la table de la terrasse ou intégrée dans une jardinière d’hiver, la Rose de Noël ne faisait pas long feu au jardin après sa plantation en pleine terre. Dans de bonnes conditions de culture, de nouveaux croisements lui offrent maintenant une meilleure longévité.

Au travers de la neige

Pour croiser la Rose de Noël dans la nature, il faut arpenter les pentes forestières des Alpes en Suisse, en Autriche ou dans le nord de l’Italie. Elle fleurit là-bas au travers de la neige, dans des zones au sol calcaire. Voilà pourquoi cet hellébore ne survivait pas longtemps dans nos jardins, au point de bénéficier de cette réputation de plante capricieuse.

Si le plus connu des hellébores reste le plus difficile à cultiver, c’est tout simplement parce qu’il n’aime ni l’acidité, ni les sols détrempés durant l’hiver. Dans nos terres argileuses, il faut choisir un emplacement bien drainé et apporter une bonne dose d’humus. C’est précisément ce que j’ai fait face à la caméra de Jardins & Loisirs, un jour de l’hiver où un refroidissement m’avait laissé peu de voix…

Plantation au Jardin Massart

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Les meilleurs soins

Si on souhaite donner les meilleures conditions de vie à la Rose de Noël, il est encore possible d’incorporer un peu de dolomie en fins grains dans le trou de plantation. Cette roche calcaire employée pour le revêtement des allées va réduite localement le taux d’acidité et améliorer le drainage. Une fois en place, la plante n’est surtout pas transplantée. Elle doit pouvoir prendre le temps de bien s’installer. Idéalement, le sol sera paillé pour conserver sa fraîcheur, surtout là où l’hellébore ne bénéficie pas d’un peu d’ombre au fil de la journée…

Avec ses nombreuses étamines jaunes, les fleurs de la Rose de Noël nous offrent de petits soleils au jardin durant les journées grises.
Avec ses nombreuses étamines jaunes, les fleurs de la Rose de Noël nous offrent de petits soleils au jardin durant les journées grises. © Luc Noël – RTBF

De nouvelles variétés

Le meilleur atout pour une longue présence de la Rose de Noël au jardin, ce sont les améliorations apportées par les hybrideurs. Leurs croisements ont permis d’obtenir des cultivars comme ‘Mont Blanc’ qui font preuve d’une belle vigueur. La plante forme une large touffe et produit quantité de boutons floraux, au point qu’elle peut toujours être fleurie en mars. Ensuite, le feuillage persistant reste décoratif.

N’oublions pas de prélever des fleurs à poser sur l’eau dans un plat. En mélange avec les corolles des autres hellébores du jardin, c’est un tapis multicolore qui orne la table du salon.

Jardins & Loisirs vous donne rendez-vous chaque dimanche à 13h40 sur la Une, en replay sur AUVIO et sur Facebook.

Inscrivez-vous à la newsletter Jardins & Loisirs

Recevez chaque mois un condensé de l'actualité des travaux au jardin. Au menu: conseils pratiques, agenda des sorties, bricolages sympas.

Articles recommandés pour vous