RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Hainaut

Une fresque évoque le terroir du village de Saint-Symphorien

Le chicon est un symbole fort de Saint-Symphorien

Avec l’opération "L’Art habite en ville", la Cité du Doudou souhaite embellir ses quartiers et renforcer son attractivité. Une nouvelle fresque a fait son apparition, elle tapisse un mur du restaurant "Le Coq wallon" sur la place de Saint-Symphorien. L’œuvre murale met en valeur la culture d’un légume produit dans ce village : le chicon.

C’est l’artiste serbe Wuper Kec qui signe cette œuvre murale commandée par la ville de Mons. Né Dejan Ivanović, Wuper Kec est diplômé de l’Ecole Polytechnique de Belgrade. Son intérêt pour le monde du Street Art et du graffiti est né en 2006. Ses différentes rencontres le poussent vers la peinture murale grâce à laquelle il développe son trait en utilisant de plus en plus le pinceau.

Une cinquantaine d'œuvres

Avec cette nouvelle œuvre, le parcours de l'Art habite en ville compte aujourd’hui une cinquantaine d’œuvres réalisées par des artistes internationaux et des muralistes et graffeurs belges.

Vous pouvez suivre l’Art habite la Ville sur Instagram : mons_arthabitelavilleDes visites guidées sont possibles sur réservation auprès de groupes@ville.mons.be

Il y a également possibilité de visiter l’Art habite la Ville via les applications visitMons et Street Art Cities ou en se procurant un plan à l’Office du Tourisme.

Toutes les infos sont disponibles sur le site Internet de visitMons : https://www.visitmons.be/a-voir-a-faire/l-art-habite-la-ville

L’artiste Serbe Wuper Kec.
L’artiste Serbe Wuper Kec. Ville de Mons

Articles recommandés pour vous