RTBFPasser au contenu
Rechercher

Coronavirus

Une fillette de 3 ans parmi les récents décès liés au Covid-19 en Belgique, "cela doit servir de prise de conscience" pour le Centre de crise

Coronavirus en Belgique : un enfant de 3 ans est décédé du Covid-19

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

24 juil. 2020 à 09:09 - mise à jour 24 juil. 2020 à 10:02Temps de lecture2 min
Par xla

Une fillette de 3 ans, testée positive au coronavirus, est décédée récemment, a-t-on appris lors du point presse du centre de crise ce vendredi. "Une nouvelle qui nous touche profondément que ce soit en tant que scientifique ou en tant que parent" a commenté Boudewijn Catry.

On a beaucoup dit que les hausses des contaminations au Covid-19 que la Belgique connaît actuellement touchaient désormais surtout les plus jeunes. C’est vrai, mais la maladie n’en est pas pour autant nécessairement devenue bénigne.

"Bien que l’augmentation affecte toutes les tranches d’âge, elle est plus prononcée dans la population active (moins de 60 ans), a communiqué Sciensano. Ils représentent 85% de l’ensemble des cas diagnostiqués cette dernière semaine. Nous déplorons également le décès d’une fille de 3 ans. Elle était confirmée au COVID-19 par test de laboratoire et présentait des comorbidités sévères. Il faut espérer que cette triste nouvelle nous serve de prise de conscience. Il est, en effet, rare qu’une jeune personne décède du coronavirus mais il est clair que personne n’est immunisé."

Boudewijn Catry a ensuite poursuivi sa prise de parole en rappelant les conseils de protection sanitaire : "La tendance à la hausse ne s’est pas encore interrompue. Il est important que nous arrêtions cette augmentation le plus vite possible pour éviter une aggravation. C’est pour ça que nous répétons les consignes de sécurité : lavez-vous et désinfectez-vous les mains plus souvent qu’hier, limitez le nombre de personnes avec lesquelles vous êtes en contact et rencontrez-les de préférence à l’extérieur. Tenez-vous à 1m50 les uns des autres et portez un masque dans tous les lieux fréquentés, qu’ils soient publics ou privés."

A la fin mars, le décès d’une jeune fille de 12 ans avait été annoncé par un Emmanuel André très ému. "C’est un événement très rare et qui nous bouleverse", avait-il commenté.

Une jeune fille de 18 ans est également décédée il y a une dizaine de jours dans un hôpital bruxellois des suites du Covid-19.

Les décès liés au Covid de personnes jeunes restent exceptionnels, et il est souvent en lien avec d’autres facteurs. Mais il est possible comme le rappelle ce tragique exemple. Un exemple que le Centre de Crise veut utiliser pour que tout le monde, jeunes comme personnes plus âgées, soit conscient de la situation : "Il faut que la perte de ces deux jeunes et des 9810 autres victimes du covid nous ramènent les pieds sur Terre. Le virus est toujours là et notre attention ne peut pas baisser."

Articles recommandés pour vous