RTBFPasser au contenu

Exposition - Accueil

Une exposition inédite sur l'art dégénéré selon les nazis organisée à Liège

Une exposition inédite sur l'art dégénéré selon les nazis organisée à Liège

En 1939, dans le plus grand secret, le régime nazi prépare une vente aux enchères d'envergure. Cent vingt-cinq tableaux et sculptures réalisés par 39 artistes majeurs, provenant des musées allemands, s'apprêtent à être écoulés pour remplir les caisses du Troisième Reich.

Mis au courant de l'opération, un groupe de Liégeois parvient à réunir 5 millions d'euros et achète à Lucerne neuf oeuvres, parmi lesquelles des tableaux de Gauguin (Le sorcier d'Hiva-Oa), d'Ensor (La mort et les masques), de Picasso (La famille Soler) ou de Chagall (La maison bleue). Tous font aujourd'hui partie des collections du Musée des Beaux-Arts de Liège (BAL).

Une délégation de l'Etat belge est aussi présente à Lucerne et acquiert six tableaux, aujourd'hui exposés à Bruxelles et Anvers.

L'Université de Liège, le BAL et la Cité Miroir se sont associés pour organiser l'exposition "L'art dégénéré selon Hitler", qui se déroulera du 17 octobre 2014 au 29 mars 2015. Un évènement qui réunira non seulement les tableaux liégeois, bruxellois et anversois achetés en 1939 mais également d'autres oeuvres vendues à Lucerne par les nazis.

"Une trentaine d'oeuvres seront rassemblées", détaille Jean-Patrick Duchesne, professeur d'histoire de l'art à l'ULg. "Sur 125, cela peut sembler peu mais en réalité c'est énorme car beaucoup ont été dispersées après la guerre. Il a fallu les pister, c'est un véritable tour de force!"


Belga

Articles recommandés pour vous