RTBFPasser au contenu

Une étude menée en Belgique apporte un nouvel éclairage sur le coronavirus à l’école: le rôle des enfants sous-estimé dans la transmission?

Une étude menée en Belgique apporte un nouvel éclairage sur le coronavirus à l’école: le rôle des enfants sous-estimé dans la transmission?
15 oct. 2021 à 15:181 min
Par A. D.

Quel rôle l’école joue-t-elle dans la transmission du coronavirus ? Comment fonctionne la transmission entre parents-enfants-professeurs ? Une étude menée l’an dernier dans une école primaire liégeoise a voulu creuser ces questions. Et les résultats viennent tout juste d’être publiés.

Le constat ? La plupart des transmissions observées ont eu lieu au sein même de l’école. Mais aucune différence significative n'a été trouvée entre le nombre d'adultes et d'enfants testés positifs. Des résultats qui suggèrent que les enfants peuvent jouer un rôle plus important dans la transmission du SRAS-CoV-2 qu'on ne le supposait auparavant.


Lire aussi: Les cas signalés de coronavirus dans les écoles francophones en hausse depuis la rentrée, "des chiffres pas alarmants" rassure l’ONE


Entre octobre et décembre 2020, les participants à l’étude, soit des parents, enfants et professeurs/employés ont été testés chaque semaine au Covid-19. Toute personne testée positive devait répondre à un questionnaire de traçage. L’étude de ces différents cas a permis aux chercheurs de reconstruire un "arbre des transmissions" du virus, afin de déterminer les étapes de chaque contamination.

Résultat ? "Nous avons observé que la plupart des transmissions ont eu lieu à l’école, entre les professeurs/employés et les enfants, et qu’il y a eu ensuite une contagion des enfants vers leurs parents et des professeurs vers leur partenaire au sein du ménage", écrit l’étude. 

La transmission à l'école à l'origine des autres transmissions

En définitive, cela signifie que la plupart des transmissions qui ont eu lieu à la maison avaient pour origine une transmission du virus à l’école.

Selon cette étude, le fait qu'ils soient un peu plus souvent asymptomatiques fait que le taux d’infection au Covid-19 chez les enfants pourrait aussi être sous-estimé. Et avec, le rôle des enfants et de l’école dans la transmission du virus à grande échelle.

Elle suggère dès lors d’envisager de possibles mesures additionnelles afin de réduire les transmissions à l’école. Par exemple : faire plus de tests ou encore mieux tracer les contacts.

 

Articles recommandés pour vous