RTBFPasser au contenu

C'est vous qui le dites

Une école interdit les décolletés et les blouses courtes : qu’en pensez-vous ?

Une école interdit les décolletés et les blouses courtes : qu’en pensez-vous ?
08 mars 2021 à 10:592 min
Par C'est vous qui le dites

Une école interdit aux filles les décolletés et blouses très courtes qui attirent le regard des garçons. La DH dévoile ce matin un mail envoyé par la direction d’une école à propos de la tenue des jeunes filles, en voici un extrait : " Certaines arborent des décolletés ou des blouses très courtes qui attirent le regard des jeunes élèves masculins en plein tourbillon hormonal. Nous avons peur qu’aux abords de l’école, elles ne se fassent agresser et il sera alors trop tard ". Dans un premier temps, l’école compte prévenir, par la suite, il sera question d’agir en convoquant les parents ou même en interdisant l’accès à l’établissement.

Que pensez-vous de cette note ? C’est la question que l’on vous posait ce matin dans "C’est vous qui le dites".

Voici quelques moments forts de l’émission…

Une école interdit les décolletés et les blouses courtes : qu’en pensez-vous ?
Une école interdit les décolletés et les blouses courtes : qu’en pensez-vous ? Laurence Mouton – Getty Images/PhotoAlto

Geneviève, une auditrice originaire de Hannut, dans la province de Liège, est intervenue à ce sujet sur notre antenne : "Je suis d’accord avec la direction de cette école. Quand j’en avais 15, je portais des petits décolletés et des minijupes, mais ce n’était jamais provocant contrairement aux jeunes d’aujourd’hui. Avec mes amies, on était toujours fières et contentes qu’on nous siffle dans la rue, en 1965 ça voulait dire qu’on était jolie et c’était normal. On dit qu’il faut apprendre aux jeunes hommes à modérer leurs pulsions, mais c’est dans leur cerveau, c’est inné pour eux. Même en les éduquant, ce n’est pas possible de contrôler ce genre de chose."

On peut porter un décolleté, tant qu’il n’est pas plongeant

"Lorsqu’on me sifflait dans la rue, j’étais contente. Siffler, ce n’était pas du sexisme pour ma génération. Maintenant, on crie au harcèlement pour toit et pour rien."

Une école interdit les décolletés et les blouses courtes : qu’en pensez-vous ?
Une école interdit les décolletés et les blouses courtes : qu’en pensez-vous ? BROOK PIFER – Getty Images

"On ne va pas à l’école comme on va à la plage"

Du côté de Rhode-Saint-Genèse dans le Brabant flamand, Stéphane ne comprend pas : "Cette note est vraiment nulle. Je trouve ça lamentable de dire que les jeunes sont dans un tourbillon hormonal. C’est aux jeunes hommes à se contrôler et à être respectueux envers les filles. Je suis d’accord que les filles doivent avoir une tenue correcte : on ne va pas à l’école comme on va à la plage, en petit short et décolleté. Elles doivent aussi apprendre qu’on ne s’habille pas de cette façon dans le monde du travail. Selon moi, c’est aux parents de faire l’éducation, mais je dois dire que la note de l’école manque d’intelligence, surtout au moment où on parle de l’égalité homme/femme."

Une école interdit les décolletés et les blouses courtes : qu’en pensez-vous ?
Une école interdit les décolletés et les blouses courtes : qu’en pensez-vous ? SolStock – Getty Images

"Pour moi les enfants de nos jours sont indécents"

Enfin, le débat se termine à Anvers avec Tess : "Je comprends totalement cette note. J’ai une fille de 18 ans et un fils de 14 ans. Je suis scandalisée de voir comment les enfants sont habillés pour aller à l’école, comme s’ils partaient en vacances. Je ne suis pas une arriérée, mais pour moi les enfants de nos jours exagèrent, c’est juste indécent. Pour moi, on peut tout à fait aller à l’école en short, mais pas trop court, ou avec un décolleté qui n’est pas plongeant. Mais à partir du moment où on va dans les excès, on ne fait qu’attirer le regard et c’est de la provocation. L’éducation doit être présente de chaque côté : chez les filles et chez les garçons."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l’émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Articles recommandés pour vous