RTBFPasser au contenu

Exposition - Accueil

Une discothèque mexicaine fait danser ses clubbers au milieu de reproductions d’œuvres de Banksy

Le Banksy Social Club a été inauguré en mars 2021 par le groupe hôtelier Grupo Marea.
05 janv. 2022 à 09:402 min
Par AFP

Et si les discothèques étaient des lieux d’exposition comme les autres ? C’est le pari un peu fou des fondateurs du Banksy Social Club à Mazatlán, au Mexique. Cette boîte de nuit est décorée avec des reproductions des œuvres les plus emblématiques de l’artiste de rue britannique.

L’œuvre "Love is in the Air de Banksy" est exposée pendant les préparatifs de la vente en ligne à la maison de vente aux enchères Christies, le 26 mars 2021 à Londres, en Angleterre. La vente comprend "The Prints & Multiples" et "Banksy : I Can’t Believe
L’œuvre "Love is in the Air de Banksy" est exposée pendant les préparatifs de la vente en ligne à la maison de vente aux enchères Christies, le 26 mars 2021 à Londres, en Angleterre. La vente comprend "The Prints & Multiples" et "Banksy : I Can’t Believe © Tous droits réservés

Les clubbers peuvent ainsi danser au milieu de reproductions de "CND Soldiers", "Girl with TV and Red Heart" ou encore "Cameraman and Flower". Mais on est loin de la galerie d’art traditionnelle : les conservateurs ont été remplacés par des gogo danseuses aux justaucorps flashy et des serveurs habillés comme des émirs avec des keffiehs. Les propriétaires du Banksy Social Club y voient un clin d’œil à la "diversité culturelle", comme ils l’ont déclaré à The Art Newspaper.

Le Banksy Social Club a été inauguré en mars 2021 par le groupe hôtelier Grupo Marea. Le choix de Mazatlán pour accueillir la discothèque n’a aucun lien avec Banksy, mais plus avec l’attractivité touristique de cette ville de la côte ouest du Mexique. Cette destination, située dans la région de Sinaloa sur le bord de la Mer de Cortez, est depuis peu devenue l’un des sites les plus prisés du pays, au même titre que Cancún et Tulum.

Une boîte de nuit approuvée par Banksy ?

Les amateurs de Banksy sont en droit de se demander si l’artiste britannique a autorisé la discothèque à se servir de son nom. Surtout que le street-artiste, qui s’est toujours caché derrière son pseudonyme, est connu pour voir d’un mauvais œil toute utilisation commerciale de son image. En 2018, il a ainsi tenté (en vain) d’utiliser le droit des marques de l’Union Européenne pour restreindre l’apparition de ses œuvres dans des produits dérivés du fabricant de cartes de vœux Full Colour Black.

Mais pour le porte-parole du Grupo Marea, le Banksy Social Club n’est pas une appropriation de l’identité de l’artiste de rue britannique. Il s’agit d’un hommage à "l’art dans toutes ses expressions, avec des références à diverses tendances et à des artistes de genres différents", a-t-il expliqué à The Art Newspaper. Banksy avait déjà repoussé les limites de l’expression artistique avec Dismaland, un parc d’attractions éphémère à côté de Bristol, sa ville natale, et aussi le Walled Off Hotel, un hôtel avec vue sur le mur de séparation à Bethléem, en Cisjordanie.

Sur le même sujet

28 mars 2022 à 19:27
1 min
03 mars 2022 à 14:34
1 min

Articles recommandés pour vous