Une cour d'appel refuse de rétablir le décret anti-immigration de Trump

Donald Trump a fait de ses signatures de décrets un outil de communication.

© NICHOLAS KAMM - AFP

05 févr. 2017 à 02:16 - mise à jour 05 févr. 2017 à 16:38Temps de lecture1 min
Par RTBF avec agences

Une cour d'appel américaine a rejeté tôt dimanche la demande de l'administration Trump de rétablir immédiatement l'application du décret migratoire signé par le président américain.

Le département de la Justice avait fait appel samedi soir de la décision d'un juge fédéral bloquant l'application de ce décret signé il y a huit jours par Donald Trump rouvrant ainsi les portes des Etats-Unis aux ressortissants de sept pays musulmans.

Le porte-parole de la maison blanche, Sean Spicer, avait déjà annoncé que l'administration Trump irait à l'encontre de la décision du juge fédéral. Celle-ci prenait effet immédiatement sur tout le territoire américain, mettant fin à l'incertitude pour les ressortissants de sept pays musulmans et les réfugiés visés par l'interdiction temporairement d'entrer sur le territoire américain. Donald Trump avait averti samedi matin que les Etats-Unis encouraient de "gros problèmes" si le pays n'était pas autorisé à décider qui peut ou non accéder à son sol, qualifiant la décision du juge de "ridicule".

Peu après la décision du juge, le département de la Sécurité intérieur a donné l'ordre aux agents de contrôle des frontières de ne pas appliquer le décret controversé signé par Donald Trump dès le début de son mandat, et supposé garder les terroristes potentiels hors des USA. Aux Etats-Unis, comme dans plusieurs villes d'Europe, de nombreux manifestants ont protesté contre le décret de du nouveau président américain.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous