Regions Liège

Une cinquantaine de gilets jaunes à Liège pour dire leur ras-le-bol

Une cinquantaine de gilets jaunes se sont rassemblés à Liège pour dire leur ras-le-bol.

© RTBF – Olivier Thunus

Avec la crise énergétique, certains gilets jaunes reprennent des actions. C’était le cas ce samedi à Liège où une cinquantaine d’entre eux se sont réunis, de manière statique, sur l’esplanade Saint-Léonard. Avec pour certains d’entre eux, un message clair au monde politique.

Ce sont toujours les mêmes fondamentaux que depuis le départ, à savoir que toute la crise actuelle est en fait le fruit d’un déficit démocratique. On nous dit que gouverner c’est prévoir, mais on voit que le politique n’a plus la main sur rien. Les mesurettes qu’on nous propose, nous savons très bien qu’elles ne feront que faire perdurer un système qui a montré ses limites ", explique Dom, gilet jaune venu de la province de Luxembourg.

Nous, on réclame depuis le départ, face à cette déconvenue du monde politique, que les citoyens soient vraiment dans l’action. Nous demandons des chambres citoyennes, de poser la question au peuple : ‘Est-ce que vous souhaitez, par exemple, la pension à 67 ans ou pas ?’, ‘Est-ce que vous souhaitez refinancer l’hôpital ou pas ?’, ‘Quelles sont les priorités pour le bien-être de tout un chacun ?’ Donc il faut que le citoyen ait la main. Non plus via un mode consultatif mais via un mode décisionnel. C’est tout à fait possible par des référendums et c’est tout à fait possible avec des chambres citoyennes ", affirme-t-il.

L’action s’est déroulée sans incident, si ce n’est quelques tensions internes au départ causées par la présence d’un militant porteur d’un drapeau communiste. Certains gilets jaunes ont alors préféré quitter les lieux, ne souhaitant pas être assimilé à un parti politique.

Sur le même sujet

France : plus d'un demi-millier de "gilets jaunes" ont arpentés Paris pour les 4 ans du mouvement

Monde

Articles recommandés pour vous