RTBFPasser au contenu
Rechercher

Une chaise roulante teste le confort des trottoirs bruxellois

Une chaise roulante teste le confort des trottoirs bruxellois
06 août 2020 à 15:05Temps de lecture2 min
Par Tom Denis

Des pavés déchaussés ou le revêtement abîmé. Les trottoirs Bruxellois sont-ils confortables ? Pour le savoir, une chaise roulante équipée de capteurs est utilisée pour donner aux trottoirs une cote de "confort", mesurée sur 10. Cette chaise a déjà analysé plus de 250 lieux en Région bruxelloise.

L’idée est de donner des indications pour les futures rénovations afin d’aider les piétons et surtout les personnes à mobilité réduite.

Un prototype unique au monde

Sur la chaise roulante modifiée, des capteurs sont positionnés. Ils mesurent le taux d’irrégularité du sol. Sur la place de la Monnaie, après quelques mètres, la chaise donne son verdict. "Ici on a une cote de 9,8 sur 10. On a donc un revêtement confortable, idéale pour le piéton" entame Olivier Van Damme, chercheur au centre de recherches routières (CRR). "Un revêtement de qualité est bien plat, sans irrégularité. Le piéton valide n’a pas de problème à se déplacer sur des pavés ou sur de l’asphalte cependant les personnes à mobilité réduite, parfois, ont plus de difficultés", explique le chercheur. Ce dispositif de mesure est unique au monde. Un deuxième engin analyse le taux d’adhérence du sol préalablement humidifié à l’aide d’un arrosoir.

À une encablure de là, la place De Brouckère vient d’être rénovée. L’une des cotes enregistrées sur l’un des revêtements est de 2 sur 10. Nous rencontrons justement une personne en chaise roulante : une touriste Hollandaise de passage à Bruxelles. Elle explique au micro les difficultés qu’elle rencontre pour se mouvoir dans la ville : "C’est très compliqué, pour descendre dans la rue, pour traverser un passage piéton… Nulle part c’est adapté ", nous dit-elle.

Nous nous sommes également rendus sur la Grand-Place de Bruxelles et forcément, avec ses pavés, le confort n’est pas optimal. La machine a tranché, la place récolte un très mauvais score de 0,3/10.

Améliorer le confort pour promouvoir la marche

La Région bruxelloise voudrait améliorer le confort des revêtements. C’est pour cela qu’elle analyse ceux déjà existant pour cartographier les infrastructures du territoire. Elle exige dorénavant une cote de minimum 8/10 pour les nouveaux aménagements piétons des réseaux structurants (réseaux PLUS et CONFORT de Good Move) et de 6/10 pour toutes les autres voiries. Ce travail devrait aussi permettre de déterminer quels sont les matériaux les plus confortables pour les piétons.

Articles recommandés pour vous