RTBFPasser au contenu

Belgique

Une centaine de sans-papiers manifestent à Bruxelles

Une centaine de sans-papiers manifestent à Bruxelles
29 déc. 2014 à 12:59 - mise à jour 29 déc. 2014 à 13:321 min
Par Belga News

"Quatre-vingt pourcent des sans-papiers du Front des Migrants ont été déboutés de leur procédure d'asile, malgré la convention de Genève, les directives européennes qui appellent à protéger les réfugiés de guerre ou les catégories vulnérables. Théo Francken, le secrétaire d'État à l'Asile et aux Migrations est responsable du CGRA, l'organisation chargée d'examiner leurs dossiers", a indiqué Oscar Flores, porte-parole du Fronts des Migrants, à l'origine de l'action.

Le Front des Migrants regroupe l'occupation de la Voix des sans papiers de Molenbeek, le groupe Ebola qui regroupe des ressortissants des trois pays touchés par la maladie, le groupe 2009 comprenant les sans-papiers non régularisés lors de la dernière campagne de régularisation, des Afghans qui attendent une reconnaissance en tant que réfugiés et les Kids Parlement qui défendent les droits des enfants migrants.

"A l'instar de ses prédécesseurs, Théo Francken applique une politique migratoire de quotas et renvoie à la rue, dans des squats et à la clandestinité des milliers de sans-papiers ayant droit à l'asile. Ils n'ont aucun droit de travailler, vive de manière précaire et se retrouvent coincés dans un cercle vicieux. La politique migratoire privilégie uniquement les étrangers économiquement utiles à la Belgique, en dépit du droit d'asile", a conclu Oscar Flores.

 


Belga

Articles recommandés pour vous