Belgique

Une camionnette fonce sur une terrasse à Bruxelles : la capacité de jugement du conducteur altérée au moment des faits

© RTBF

17 nov. 2022 à 17:39Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Lavinia Rotili

La chambre des mises en accusation de Bruxelles a prolongé d’un mois, la semaine passée, la détention de M.G., un homme de 28 ans qui a foncé sur deux terrasses le 26 août dernier dans le centre-ville de Bruxelles. Par ailleurs, le rapport psychiatrique le concernant a été déposé au dossier. Il conclut, selon des sources judiciaires, que le discernement du suspect était gravement altéré au moment des faits, mais pas complètement annihilé.

Une camionnette blanche s’est dirigée à vive allure, le 26 août dernier vers 13h00, vers deux terrasses situées rue Saint-Michel à Bruxelles, perpendiculaire à la rue Neuve. Six personnes ont été légèrement blessées. Le conducteur a été interpellé dans l’après-midi, vers 16h00, à Anvers, et son domicile à Saint-Josse-ten-Noode a été perquisitionné. Il a ensuite été placé sous mandat d’arrêt et inculpé pour tentative de meurtre.

Ses motivations sont restées floues, mais le motif terroriste a été rapidement écarté.

D’après certaines sources, il a agi par frustration, confronté au nouveau plan de mobilité bruxellois qui limite désormais l’accès à certaines rues du centre-ville à un sens de circulation.

D’autres pistes évoquées ont fait état du fait qu’il souffre de troubles mentaux. Le rapport des experts psychiatres tend à confirmer désormais cette hypothèse.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous