RTBFPasser au contenu
Rechercher

Cinéma

Une association s'affole des conséquences du film "Ninja Turtles" pour les tortues

Une association s'affole des conséquences du film "Ninja Turtles" pour les tortues
05 août 2014 à 00:40Temps de lecture1 min
Par ved

L'association rappelle que la sortie en 1990 d'un précédent film adapté de la bande dessinée à succès des "tortues Ninja" s'était soldée par un bond des achats de tortues domestiques mais que celles-ci avaient par la suite été majoritairement abandonnées. "Malheureusement, les enfants ne réalisent pas que les vraies tortues ne volent pas, ne font pas de cascades, ni aucune des acrobaties réalisées par leurs pairs de fiction au cinéma", déplorent les fondateurs de l'American Tortoise Rescue, Susan Tellem et Marshall Thompson, dans une lettre ouverte. "Les parents, qui veulent faire plaisir à leurs enfants achètent des tortues vivantes qui finissent pas dépérir dans des aquariums (...) et plus tard, les tortues sont jetées illégalement dans des rivières, des lacs, des poubelles ou des toilettes ou laissées dans des refuges surpeuplés pour animaux", argumente la lettre, qui met aussi en garde contre les risques de salmonelle dont les tortues sont parfois vecteurs. "Nous ne recommandons pas de tortues vivantes pour les enfants de moins de 13 ans à cause de l'exposition à la salmonelle et parce que les jeunes enfants se désintéressent très vite des tortues", ajoutent Mme Tellem et Mr Thompson. Les tortues Ninja sont des personnages tirés d'une bande dessinée sortie en 1983, qui a donné naissance à de multiples adaptations de films et dessins animés pour la télévision et sur grand écran, et à des jeux vidéos. Une nouvelle version, "Teenage Mutant Ninja turtles" ("Ninja Turtles" en français), plus noire et destinée aux plus de 13 ans, sort aux Etats-Unis et au Canada vendredi. Distribué par Paramount, le film, avec Megan Fox, sera sur les écrans le 15 octobre en Belgique et en Suisse.


Belga

Sur le même sujet

10 déc. 2015 à 12:47
Temps de lecture1 min
18 sept. 2015 à 06:58
Temps de lecture1 min

Articles recommandés pour vous