RTBFPasser au contenu

Exposition - Accueil

Une araignée monumentale signée Louise Bourgeois, en vente à Hong Kong

"Spider IV" de Louise Bourgeois pourrait être adjugée entre 120 et 150 millions de dollars hongkongais, selon les estimations de Sotheby’s.
14 avr. 2022 à 08:382 min
Par AFP avec RTBF Culture

Cela fait quelques années que le monde de l’art fait les yeux doux aux collectionneurs asiatiques. Les maisons d’enchères n’hésitent plus à proposer des lots d’exception durant leurs ventes dans la région. La preuve avec "Spider IV", une araignée monumentale de Louise Bourgeois prochainement mise aux enchères à Hongkong.

Une araignée de bronze monumentale, perchée sur ses pattes de près de 2 mètres de large. Voici le lot phare de la prochaine vente du soir dédiée à l’art contemporain que Sotheby’s organisera, le 27 avril, à Hongkong. Cette sculpture a été conçue en 1996 par Louise Bourgeois. Elle fait partie d’une série de six autres spécimens dans laquelle l’artiste française, décédée en 2010, joue avec la symbolique de l’araignée.

Si cet arachnide peut être menaçant pour certains, il a toujours été une figure positive dans l’œuvre de la sculptrice. Elle la décrivait comme une "ode à [sa] mère", qui était responsable d’un atelier de restauration de tapisseries.

Comme les araignées, ma mère était délibérée, intelligente, patiente, apaisante, raisonnable, délicate, subtile, indispensable, soignée et utile.

a-t-elle un jour déclaré.

"Spider IV" est estimée entre 120 et 150 millions de dollars hongkongais, soit 15 et 20 millions de dollars. Elle pourrait ainsi devenir la sculpture la plus chère jamais vendue aux enchères en Asie. Toutefois, il y a peu de chance qu’elle reproduise l’exploit de "Warrior" de Jean-Michel Basquiat à Christie’s Hongkong. L’année dernière, cette toile semi-autobiographie du peintre new-yorkais a été adjugée à 323,6 millions de dollars hongkongais (41,8 millions de dollars), établissant un nouveau record pour un artiste occidental sur le marché asiatique.

Loading...

Les yeux tournés vers l’Asie

Les enchères pourraient grimper au vu de l’intérêt que manifestent les collectionneurs pour les créations de Louise Bourgeois. L’une d’entre elles, intitulée "Spider", a été vendue pour 28 millions de dollars chez Christie’s New York en 2015. Un montant qui avait établi un nouveau record de vente pour l’artiste française. Les acheteurs asiatiques ne sont pas, eux non plus, épargnés par la "Louise Bourgeois mania". Sa sculpture "Quarantina" a été adjugée à 67 millions de dollars hongkongais (8,6 millions de dollars) en 2018, lors d’une vente aux enchères organisée à Séoul.

Selon Alex Branczik, responsable de l’art moderne et contemporain chez Sotheby’s Asie, le fait que "Spider IV" passe sous le marteau à Hongkong confirme l’engouement grandissant des acheteurs asiatiques pour l’art occidental.

Articles recommandés pour vous