High tech

Une application qui centralise toutes vos messageries ? C’est l’idée de Beeper

22 janv. 2021 à 18:00Temps de lecture1 min
Par Anthony Mirelli

Eric Migicovsky, l’ex-PDG des smartwatch Peeble, annonce l’arrivée d’une nouvelle application, Beeper. L’idée est simple : regrouper toutes vos messageries en une seule application. 


Lire aussi : Connaissez-vous Honk, la nouvelle appli entre Snapchat et MSN ?


Anciennement connu sous le nom de NovaChat, Beeper permet de connecter 15 messageries différentes en un seul endroit. Les messageries compatibles sont : 

  • WhatsApp
  • Signal
  • Telegram
  • Slack
  • Twitter
  • Discord
  • Instagram Direct
  • Facebook Messenger
  • Android Messages
  • Google Hangouts
  • Skype
  • IRC
  • Matrix
  • Beeper Network
  • iMessages

Oui, vous avez bien lu, iMessages. Soit la messagerie d’Apple, un joyau précieusement gardé par la marque à la pomme et uniquement disponible sur Mac, iPhone, iPad et Apple Watch. Pour y parvenir, Eric Migicovsky avoue qu’il a dû ruser.

Loading...

En effet, la manœuvre nécessite de posséder un Mac constamment allumé. Celui-ci servira de “pont” entre iMessages et l’application Beeper pour macOS. Un procédé déjà utilisé par l’application AirMessages, qui permet d’utiliser iMessages sur Android (mais qu’on vous déconseille d’installer, à moins d'accepter de donner un accès à vos messages au développeur de l'application).

Et si vous ne possédez pas de Mac ? Beeper propose tout simplement de vous envoyer un vieil iPhone piraté qui servira également de pont. Oui, là encore, vous avez bien lu : de vieux iPhones “jailbreakés.” Le PDG se targue d’ailleurs d’en posséder plusieurs, comme le prouve cette photo publiée fièrement. 

Loading...

Le service n’est pas encore disponible pour tous (il faut d’ailleurs répondre à un formulaire avant d’être ajouté à la liste d’attente), mais sachez qu’il sera payant. Beeper coutera 10 dollars par mois. Du moins si le lancement peut se faire sans intervention d’Apple. Et si la marque à la pomme ne dit rien, encore faut-il savoir si les utilisateurs seront prêts à payer pour un service certes pratique, mais qui ne fait que transférer des messages en ne conservant pas leur chiffrement.

Sur le même sujet

Le patron d’Instagram n’est pas satisfait des Reels, l’alternative maison à TikTok

High tech

WhatsApp tente de rassurer les utilisateurs : “Facebook n’a pas accès à vos messages”

High tech

Articles recommandés pour vous