RTBFPasser au contenu

Une actrice tabassée à Dubaï pour avoir voulu défendre un jeune d’une agression homophobe

Une actrice tabassée à Dubaï pour avoir voulu défendre un jeune d’une agression homophobe
23 nov. 2021 à 16:061 min
Par Lavinia Rotili

"Je n’ai pas su rester à l’écart et j’ai voulu intervenir", raconte à nos confrères de la Rai l’actrice brésilienne Linda Batista, qui vit et travaille en Italie.

Lors d’une émission sur le service public, elle a raconté avoir été victime d’une agression très violente à Dubaï, où elle se trouve pour des raisons de travail, pour avoir voulu défendre un jeune homosexuel victime d’attaques homophobes. Son compagnon serait intervenu avant elle pour essayer de calmer un groupe de jeunes qui attaquaient le jeune homme. C’est là qu’il s’est fait bousculer et qu’elle est intervenue.

Elle a été agressée à son tour, frappée à la tête avec une bouteille et le talon d’une chaussure, expliquent La Stampa et il Corriere della Sera. Après s’être évanouie, elle a été hospitalisée et a reçu plus de 45 points de suture.

Loading...

Au-delà de l’agression en elle-même, cet événement met encore une fois en avant les discriminations subies par la communauté LGBTQI + aux Emirats Arabes Unis.

Dans son rapport 2020 sur l’état des droits de l’homme dans le pays, Amnesty International rappelait que "certains comportements sexuels consentis pouvaient toujours donner lieu à des poursuites au titre de l’article 356 du Code pénal émirien, qui rendait passible d’une peine minimale d’un an d’emprisonnement l’atteinte consentie à l’honneur. Cette disposition a pu être utilisée pour réprimer des relations extraconjugales et des activités sexuelles entre personnes de même sexe."


►►► A lire aussi : Interdiction des "thérapies de conversion" pour les personnes LGBT : où en est-on en Europe ? (carte interactive)


Amnesty rappelait aussi que dans 80 pays dans le monde, l’homosexualité est illégale. Dans plusieurs pays comme les Emirats, mais aussi l’Iran, la Mauritanie, le Soudan ou le Yémen, elle est même passible de la peine de mort.

Articles recommandés pour vous