RTBFPasser au contenu

Un voyage prévu en juin, juillet ou août ? Quelles démarches ? Vacciné ou pas, ça change quoi ? Les réponses aux questions que vous vous posez

Un voyage prévu en juin, juillet ou août ? Quelles démarches ? Vacciné ou pas, ça change quoi ? Les réponses aux questions que vous vous posez
02 juin 2021 à 13:124 min
Par J.C.

Depuis le 19 avril, il est possible de sortir de Belgique dans un but touristique. Mais si le voyage n’est plus interdit, il est toujours "vivement déconseillé" par les autorités. Et organiser son séjour peut être assez complexe.

Quelles sont les conditions pour partir en voyage actuellement ? Est-ce que le fait d’être vacciné permet d’éviter un test ? Comment savoir si une quarantaine est nécessaire au retour ? Difficile de s’y retrouver dans toutes les informations, d’autant que, pour le moment, les règles sont différentes selon les pays.

Nous vous donnons quelques pistes de réponses et de quoi vous y retrouver plus facilement. Mais gardez à l’esprit que le comité de concertation de ce vendredi 4 juin pourrait apporter des changements/précisions.

Une bonne nouvelle : le certificat Covid européen dès le 1er juillet

Une bonne nouvelle pour commencer : cela devrait être nettement plus simple pour voyager dans les pays de l’Union européenne, en tout cas, dès le 1er juillet, grâce au Certificat covid européen.

Ce certificat Covid européen consistera en un QR code unique, accepté partout en Europe, qui dira si la personne est vaccinée ou si elle a un test Covid négatif de moins de 72 heures ou encore si elle a une immunité naturelle, après s’être remise du Covid.

Les détails (comme après combien de temps est-on considéré comme vacciné, par exemple) devront être définis lors du comité de concertation de ce vendredi 4 juin.

Le certificat pourra être obtenu sous forme digitale sur le site masante.belgique.be et sur les sites des Régions, des mutualités et par l’intermédiaire de l’application mobile Covidsafe.be, qui est déjà prête, mais ne sera lancée au plus tôt que mi-juin.

Au 1er juillet, les Etats européens devront alors uniformiser leurs mesures et il ne sera plus question d’en imposer d’autres, comme des quarantaines, par exemple. Sauf en cas de situation épidémiologique très problématique, mais cela doit rester une exception.

Selon L’Echo, les autorités belges sont en négociation avec la France pour permettre la reconnaissance mutuelle des certificats Covid belges et français avant le 1er juillet (dès la mi-juin). A suivre donc.

Une moins bonne : ça ne changera rien pour les retours sauf si vous êtes vacciné

Si le certificat Covid européen facilitera les voyages vers votre lieu de villégiature, il ne changera, par contre, rien aux contraintes imposées à votre retour, sauf si vous êtes vacciné. C’est la "couleur" attribuée à la zone où vous séjourniez (rouge, orange, vert) qui déterminera si vous devez effectuer des tests et une quarantaine à votre retour en Belgique.

"Pour les zones vertes et les zones oranges, rien ne changera, expliquait le commissaire corona Pedro Facon ce matin sur Bel RTL. Les gens qui en reviennent ne devront pas observer une quarantaine ou faire un test. Pour les zones rouges, on devra regarder si la personne a reçu une dose ou deux doses (du vaccin). Il y aura alors un pass pour rentrer sans testing et sans quarantaine", a-t-il expliqué.

Ces modalités seront aussi clarifiées lors du comité de concertation de ce vendredi.

Zones rouges, oranges, vertes : comment savoir ?

Devrez-vous faire une quarantaine ou des tests à votre retour de voyage cet été ? Cela dépendra donc de votre statut vaccinal et de la "couleur" attribuée par la Belgique à la région dont vous revenez. C’est déjà le cas actuellement.

Voici la carte, basée sur les données du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), mise à jour tous les jeudis. Attention, il faut noter que si la carte est mise à jour les jeudis, la nouvelle couleur des zones n’entre en vigueur que le lundi suivant en Belgique. Elle est composée de quatre couleurs, du vert jusqu’au rouge, qui sont fonction du taux d’incidence et de positivité.

Les autorités belges, elles, définissent leur propre code couleur en fonction du risque d’infection : vert s’il est faible, orange s’il est modérément accru, rouge s’il est haut. On passe donc de quatre couleurs pour la carte de l’ECDC à trois pour la Belgique, voici comment transposer les couleurs européennes aux couleurs belges :

  • Rouge + orange foncé -- > rouge (quarantaine possible, dépend du PLF et/ou du statut vaccinal)
  • Orange clair -- > orange (pas de quarantaine)
  • Vert -- > vert (pas de quarantaine)

La liste belge des régions oranges et vertes (y compris hors Union européenne) peut aussi être consultée ici.

Il vous faudra sans doute toujours remplir le Formulaire de localisation du passager. Mais cela devrait aussi être précisé ce vendredi.

Loading...

Pour partir avant le 1er juillet

Pour partir avant le 1er juillet, et sauf accords bilatéraux entre la Belgique et d’autres pays, qui seraient annoncés plus tard en juin, les règles restent différentes selon votre pays de destination. Vous pouvez les consulter sur le site des Affaires étrangères.

Ainsi, actuellement, pour partir en France, si vous avez 11 ans et plus, vous devez présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures (résultat téléchargeable sur masanté.be), sauf exceptions (pour les frontaliers par exemple) et remplir une déclaration sur l’honneur. C’est le cas aussi pour la plupart des autres pays européens, sauf le Luxembourg ou les Pays-Bas si vous arrivez par la route.

Getty

Et si je suis vacciné ?

Pour le moment (et probablement jusqu’au 1er juillet sauf si accord avec la France comme expliqué ci-dessus), ça ne change rien, sauf si votre pays de destination le prend en compte. La Grèce autorise ainsi les touristes totalement vaccinés depuis 14 jours à entrer sur son territoire, sans avoir fait de test PCR avant le départ (tous les détails ici).

Quel prix pour les tests PCR ?

Leur prix varie selon les pays. En Belgique, s’il est effectué dans le cadre d’un départ à l’étranger, il est de minimum 47 euros (cela veut dire qu’il peut être plus cher).


►►► A lire aussi : De 0 à 470 euros : combien coûte un test PCR dans les pays européens ?


Sera-t-il rendu (partiellement) gratuit afin d’éviter toute discrimination avec les personnes vaccinées ? Le comité de concertation se penchera sur la question ce vendredi 4 juin.

Une totale gratuité semble compliquée, vu le coût que cela représenterait pour les finances publiques.

Peut-être une distinction sera-t-elle faite entre les personnes qui n’ont pas pu encore se faire vacciner ou celles qui ont refusé de l’être. Le ministre de la Santé, Franck Vandenbroucke, s’est déjà exprimé à ce sujet. Pour lui, "pour ceux qui n’ont pas encore eu l’occasion de recevoir une ou deux doses de vaccin. Ils ont droit, selon moi, à un test peu onéreux ou gratuit, mais pas ceux qui ont refusé la vaccination".

Sur le même sujet…

JT du 18/05/2021

Les Clés de l'Info : les règles Covid pour le tourisme des Belges

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous