Cyclisme

Un Tour of The Alps indigeste pour Froome, largué, et Pinot, malchanceux et souffrant

Thibaut Pinot et Chris Froome

© Belga Images

22 avr. 2021 à 09:03 - mise à jour 22 avr. 2021 à 09:03Temps de lecture2 min
Par Giovanni Zidda

Ils espéraient tous les deux (re) trouver de bonnes sensations lors du Tour of The Alps mais après trois étapes seulement, le bilan est décevant. Christopher Froome et Thibaut Pinot sont déjà largués au général et ne sont pas parvenus à détecter le moindre signal encourageant sur les routes de l’exigeante course à étapes italo-autrichienne.

Alors que Simon Yates, Pavel Sivakov, Pello Bilbao et Dan Martin se disputent les premières places et que Nairo Quintana et Romain Bardet cherchent leur meilleure condition, le Britannique et le Français ne parviennent toujours pas à trouver la bonne formule.

Le quadruple vainqueur du Tour de France n’est toujours pas parvenu à se ressaisir après sa fracture du fémur de juin 2019. Encore tâtonnant à l’UAE Tour (47e du général à 22') et au Tour de Catalogne (81e du général à 53'), le leader de l’équipe Israël Start-Up Nation croyait fermement en une progression sur les routes du Tour of The Alps après son stage en altitude. "Mes sensations sont meilleures de jour en jour, j’ai hâte de voir où j’en suis, de voir comment j’ai progressé", déclarait-il avant l’épreuve.

Les 5 13 qu’il a ramassées en pleine face lors de la 1ère étape, la plus abordable des 5 au programme, lui auront rapidement annoncé la couleur. Sur la 2e étape, Froome a sombré ultérieurement en concédant plus de 14 minutes avant de lâcher 8 minutes le jour suivant.

On notera tout de même que jeudi, le Britannique a fait parler de lui positivement en prenant l'échappée du jour, reprise au pied de la dernière ascension. Un passage à l'offensive de bon augure avant le Tour de Romandie, prochaine étape de son parcours vers le Tour de France 2021 ?

L'avenir nous le dira.


►►► À lire aussi : "Trust the process" : Chris Froome ne désespère pas malgré un début de saison décevant


 

 

Le Giro de Thibaut Pinot en danger : "Il n’arrive pas à s’exprimer sur le vélo"

Thibaut Pinot
Thibaut Pinot Belga Images

La confiance fait également défaut dans les rangs de la Groupama-FDJ et en particulier chez Thibaut Pinot. Le Français n’a pas l’habitude d’être dans l’anonymat – comme c’est le cas depuis la fin de la saison dernière – et souffre toujours de problèmes physiques.

S’il a pu garder les roues des meilleurs lors de la première étape, c’est sur la 2e étape de ce Tour des Alpes que le Franc-Comtois est passé par la fenêtre. Douze minutes dans les dents et des doutes qui s’épaississent à deux grosses semaines du Giro dont il est censé être un des protagonistes.

"Thibaut est venu pour se tester et aujourd’hui, on voit qu’après sa coupure et ses soins, il a toujours mal", a expliqué son directeur sportif Philippe Mauduit en rappelant les problèmes de dos auquel est confronté son coureur.

"Il a ressenti des douleurs au dos très tôt dans la course, et quand ça a mis en route, il a tout de suite été mis en difficulté. Non pas à cause de son état de forme mais à cause des douleurs. Nous sommes déçus ce soir, Thibaut le premier. Il n’arrive pas à s’exprimer sur le vélo. La nature humaine est parfois formidable mais quand c’est déréglé, il n’y a pas de miracle. Tout a pourtant été fait pour que ça marche."

A l’attaque sur la 3e étape, Pinot a fait preuve de caractère mais s’est heurté à un de ses plus grands ennemis… la malchance. Une crevaison en descente l’a en effet empêché de rester dans l’échappée qui est allée au bout.

"Je suis prévu pour le Giro mais je n’irai que si je suis à 100%. À 95%, je n’irai pas, c’est sûr parce que c’est l’épreuve la plus difficile et que je ne veux pas revivre le dernier Tour de France et la Vuelta", déclarait-il la semaine dernière. Dans l’état actuel des choses, on voit mal comment il pourrait être au départ du Tour d’Italie avec de grandes ambitions le 8 mai prochain.


►►► À lire aussi : Tour of the Alps : deuxième victoire pour Gianni Moscon, Yates toujours leader


 

Sur le même sujet

Chris Froome s’entraîne dur pour son retour et pour le Tour de France 2021

Cyclisme

Tour of the Alps : la dernière étape pour Felix Großschartner, le général pour Simon Yates

Cyclisme

Articles recommandés pour vous