Le temps d'une histoire

Un tour de chant avec Marilyn Monroe…

Marilyn chante pour les troupes américaines en Corée du Sud, en 1954.

© GettyImage.

Il y a un peu plus de 60 ans, le 4 août 1962, une étoile s’éteignait, un mythe naissait : Marilyn Monroe. Avec " Devenir Marilyn ", le vendredi 30 septembre dans " Le temps d’une histoire ", Patrick Weber vous propose de vous remémorer celle qui fut élevée au firmament de la célébrité.

Marilyn Monroe est autant connue pour sa plastique que pour son talent d’actrice. Si son interprétation de " Happy birthday " à l’occasion du 45e anniversaire – anticipé – du président des États-Unis, John Fitzgerald Kennedy, il est clair que la voix de cette célébrissime Américaine concoure aussi à ce qui fit sa gloire. Marilyn a joué dans de nombreux films où elle était appelée à chanter. Voici un petit tour de ces films et de ses chansons…

Ladies of the chorus, affiche.

Dans Ladies of the chorus, " Les Reines du music-hall " sorti en 1948, Marilyn a 22 ans et revêt pour la première fois son rôle d’actrice, chanteuse et danseuse. Elle y joue le rôle de Peggy Martin, la fille de Mae, l’héroïne jouée par Adele Jergens. Si cette dernière est doublée par Virginia Rees, Marilyn chante véritablement plusieurs titres dont " Every baby needs a da Da Daddy ", Chaque bébé a besoin de son papa…

Marilyn Monroe 'Every Baby Needs A Da Da Daddy' 1948

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Niagara, affiche.

Kiss " est l’unique chanson interprétée par Marilyn dans " Niagara " en 1953. C’est le seul film où l’actrice joue le rôle d’une méchante et où elle meurt ! C’est d’après une photo de cette production qu’Andy Warhol réalisera son universellement connu " Diptyque Marilyn ", en août 1962, soit quelques semaines après la disparition de l’actrice.

Gentlemen prefer blondes, affiche.

Les hommes préfèrent les blondes (Gentlemen prefer blondes) également sorti en 1953 est l’un des plus célèbres films de Marilyn Monroe dans le rôle de Lorelei Lee avec sa comparse Dorothy Shaw, jouée par l’actrice et chanteuse Jane Russell. Marilyn y interprète le fabuleux " Diamonds are a girl’s best friend ". Toutefois, les quelques notes très aiguës y seront doublées par Marni Dixon !

Diamonds are a girl's best friend ~ Marilyn Monroe (Gentlemen prefere blondes, 1953)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

The river of no return, Robert Mitchum et Marilyn Monroe.

En 1954, dans son unique western The river of no return, " La rivière sans retour " Otto Preminger orchestre la rencontre de deux monstres sacrés : Robert Mitchum et Marilyn. Elle y chante quelques titres dont celui du film, " The river of no return "…

Marilyn Monroe In "River Of No Return" - Song "River Of No Return"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

There’s No Business Like Show Business (1954), traduit en " La joyeuse parade ", n’est probablement pas son film le plus connu. Toutefois, Marilyn, qui y incarne Vicky, une chanteuse de cabaret qui va mettre la pagaille dans une famille dédiée au music-hall, n’y chante pas moins de sept titres : " Lazy ", " You’d be surprised ", " A man chases a girl ", " After You Get What You Want ", " You Don’t Want It " et " There’s No Business Like Show Business ". Dans " Heat wave ", plus une prouesse de danse qu’à proprement parler une chanson, la comédienne est tout à son avantage !

Marilyn Monroe In "There's No Business Like Show Business" - "Heat Wave"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Bus stop, affiche.
Bus stop, affiche. GettyImage.

Si Bus stop (" Arrêt d’autobus " dans la langue de Molière…) a eu du succès outre-Atlantique en 1956, c’est parce que Marilyn y tenait le premier rôle. Chérie est entraîneuse dans un bar de Phoenix et rêve d’aller s’installer à Hollywood. C’est sans compter sur sa rencontre avec Beauregard " Bo " Decker, joué par Dan Murray… C’est alors que Chérie – pas très bonne chanteuse – interprète " That Old Black Magic " que Bo va la découvrir et tomber amoureux…

Marilyn Monroe - That Old Black Magic (Bus Stop)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

– Le prince et la danseuse.

Autre film assez méconnu, The Prince and the Showgirl, " Le prince et la danseuse ". Sortie en 1957, cette comédie réalisée par Laurence Olivier est digne de Walt Disney : Elsie Marina, chanteuse de cabaret, va s’amouracher du Grand-duc Charles de Carpathie, rôle tenu par Laurence Olivier. Au cours d’une soirée, Elsie chante à Charles " I Found a Dream " : " J’ai trouvé un rêve, allongé dans tes bras, toute la nuit, je suis à vous… "

Jack Lemon, Tony Curtis et Marilyn Monroe durant le tournage de « Certains l’aiment chaud ».
Jack Lemon, Tony Curtis et Marilyn Monroe durant le tournage de « Certains l’aiment chaud ». Gettyimage.

Grand succès, Some Like It Hot, " Certains l’aiment chaud " en 1959 fait partie des grands succès de Marilyn, peut-être pour l’une de ses chansons… Tony Curtis, alias Joe, et Jack Lemmon, " Jerry ", se travestissent en femmes au sein d’un orchestre féminin pour échapper à des gangsters… Marilyn, " Sugar ", la chanteuse du groupe, rêve d’épouser un millionnaire, mais Joe va en tomber amoureux… C’est dans ce film que Marilyn interprète le célébrissime " I Wanna be loved by you " !

Marilyn et Yves Montand au cours du tournage du Milliardaire.

C’est lors du tournage de Let’s Make Love, de George Cukor en 1960, " Le milliardaire ", que Marilyn et Yves Montand vivront une idylle de quelques semaines… Le fil musical raconte une autre idylle, celle d’un homme richissime, Jean-Marc Clément, avec une danseuse vedette de revue, Amanda Dell. Avec Montand, Marilyn y chante " Incurably Romantic ", mais surtout " Mon cœur… est à papa… You now… le propriétaire ! ", " My Heart Belongs to Daddy ".

MARILYN MONROE - My Heart Belongs to Daddy - The RARE Movie Scene HD

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Quelques autres chansons – ou reprises – font partie de la carrière musicale de Marilyn dont A Fine Romance

marilyn monroe A fine romance

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Cette partition de Jerome Kern avec des paroles de Dorothy Fields avait été écrite en 1936 pour le film " Swing Time, avec Fred Astaire et Ginger Rogers. La chanson sera reprise par bien des vedettes telles Ella Fitzgerald et Louis Armstrong, Virginia O’Brien, Judi Dench ou encore Lena Horne dont l’enregistrement a été utilisé dans le film " Les aventures de Priscilla, reine du désert " en 1994…

 

À voir, " Devenir Marilyn " de Michèle Dominici, dans " Le temps d’une histoire ", le vendredi 30 septembre, à 22h45 sur La Une et sur Auvio.

Articles recommandés pour vous