RTBFPasser au contenu
Rechercher

"Un test négatif, ça ment régulièrement", alerte le Dr Thomas Orban (médecine générale)

Thomas Orban
26 mars 2021 à 16:35 - mise à jour 26 mars 2021 à 16:35Temps de lecture2 min
Par A.D.

Alors que les chiffres des contaminations au covid-19 continuent leur augmentation, le Dr Thomas Orban, président de Société scientifique de médecine générale, tire la sonnette d’alarme au sujet des résultats "faux-négatifs". Il souligne qu’il est possible – et même courant – qu’un résultat négatif à un test covid soit délivrée à une personne en réalité contaminée.

"Les patients analysent les résultats sur un aspect binaire, c’est-à-dire 'oui ou non'. Mais ça ne s’interprète pas comme ça. Si un test est positif, alors il est positif. S’il est négatif, il faut réfléchir dans quel cadre ce test a été fait," explique le Dr Thomas Orban. "Si vous êtes dans un contexte où il y a la probabilité importante d’être malade, parce que vous avez été en contact avec quelqu’un de positif,  parce que vous avez des symptômes (même légers) etc. il faut garder du bon sens : c’est probablement que le test se trompe. Parce qu’un test négatif, ça ment régulièrement."

Un calculateur en ligne proposé par le British Medical Journal propose aux médecins d’entrer les critères de probabilité selon lesquelles un de leur patient aurait le covid. "On y constate que sur un cas 'positif' sur quatre, le test se révèle négatif ", souligne le Dr Thomas Orban. 

Les gens se croient faussement protégés

Ce qui inquiète particulièrement le président de la Société scientifique de médecine générale, c’est le fait que "beaucoup de gens baissent leur garde lorsqu’ils reçoivent un résultat négatif. Ils sont alors faussement réassurés, se croient protégés. Mais ils sont faussement protégés".

Avec l’arrivée prochaine des autotests en pharmacie, il s’agit d’être d’autant plus attentif, selon lui. "Dès qu’on a des symptômes, aussi légers soient-ils, on fait un test", conseille-t-il. "Si ce test est positif, alors on peut considérer que le patient est positif. Si le test est négatif, mais qu’on est dans un contexte où la probabilité d’avoir attrapé le covid est importante, le patient doit se poser la question et appeler son médecin traitant. Le médecin décidera alors s’il doit demander au patient de refaire le test ou être en isolement."

Et conclut: "Dans le moindre doute, il vaut mieux s’isoler. Mais ça, c’est un discours que les gens n’ont pas envie d’entendre".

Articles recommandés pour vous