RTBFPasser au contenu

Un "supplément Covid" sur votre facture de soins de santé? Vous pouvez être remboursé

Un "supplément covid" sur votre facture ? Maggie De Block s’y oppose
15 mai 2020 à 07:001 min
Par RTBF

L’augmentation des coûts liés à la désinfection du matériel utilisé ou à l’accueil limité des clients mène certains prestataires de soins à intégrer un "supplément Covid" dans la facture adressée à leurs clients ou patients.

Pour Maggie De Block, ministre de la Santé, il n’est pas question de répercuter ces coûts sur les patients. Elle l’assure ce vendredi : les prestataires de soins recevront une intervention financière pour les aider à couvrir leurs dépenses exceptionnelles. Ce système de compensation, dès qu'il sera prêt, entrera en vigueur avec effet rétroactif à partir du 4 mai, dit-elle.

Aucun professionnel de la santé (médecin, dentiste, pharmacien,...) ne peut donc facturer à son patient un "supplément corona". Cette interdiction, qui vise aussi bien les prestataires conventionnés que les déconventionnés, entre en vigueur avec effet rétroactif à partir du 4 mai, date à laquelle les soins non essentiels ont pu reprendre.

Compensation "équitable"

"Cette crise a des conséquences dans presque tous les domaines. Mais l’accessibilité aux soins ne peut absolument pas être menacée", déclare Maggie De Block.


►►►A lire aussi : Toutes nos infos sur le coronavirus


Parallèlement, la ministre de la Santé annonce la mise en place d’un système "pour compenser de la manière la plus équitable possible les dépenses supplémentaires des prestataires de soins pendant cette crise".

Un "supplément corona" vous a été facturé ? Vous pouvez le récupérer "en [vous] adressant directement à [votre] prestataire de soins ou avec le soutien de [votre] mutualité", conclut le cabinet de Maggie De Block.

Sujet JT du 12 mai 2010 : Surcoûts dans les factures pour cause de décontamination

Surcoûts dans les factures pour cause de décontamination

JT 19h30

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement