Icône représentant un article audio.

Regions Liège

Un stade et des investisseurs pour aider les Sang et Marine à grandir ? C’est le lancement de la saison 2 de "Liège en Prime"

Liège en Prime

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

26 août 2022 à 22:00 - mise à jour 28 août 2022 à 05:10Temps de lecture13 min
Par Michel Grétry

Le retour du "matricule 4", le royal football club liégeois, dans l’élite belge du ballon rond est-il enfin à espérer pour la saison qui s’ouvre ? Aider les Sang et Marine à gravir les derniers échelons vers le professionnalisme, c’est du moins l’objectif de l’arrivée de Pierre François au poste directeur général. L’homme a rempli les mêmes fonctions au Standard, puis à la ProLeague. Il apporte donc une solide expérience. Mais que manque-t-il encore ? Un stade ? Oui, mais peut-être pas à très brève échéance. Ce n'est pas indispensable dans l'immédiat. En revanche, l’une des missions des prochains mois, c’est la recherche d’investisseurs belges ou étrangers pour accompagner cette progression sportive. Les exemples ne manquent pas : Union Saint-Gilloise, RWDM, Beerschot : parfois des réussites, parfois des demi-échecs. Mais attention, des partenaires exotiques, " ce n’est pas le style de la maison : la nationalité à elle seule n'est pas déterminante, ce qui importe, c’est le sérieux, afin d’assurer la pérennité". Les dirigeants y sont viscéralement attachés, mais "nous sommes à un moment où il faut trouver une aide, parce que les revenus ne sont pas encore au niveau du foot professionnel, alors que les charges augmentent et vont augmenter si nous voulons continuer à espérer rejoindre le foot professionnel : c’est une de mes tâches de voir si un partenaire peut intervenir autour de l’actionnariat actuel". Mais comment trouver de l’argent sans vendre son âme ? C’est l’une des questions au centre du premier épisode de la saison 2 de "Liège en Prime".

Articles recommandés pour vous