RTBFPasser au contenu
Rechercher

Bundesliga - Football

Un séduisant Leipzig roule sur Dortmund pour le retour du Mur Jaune (1-4)

02 avr. 2022 à 04:04 - mise à jour 02 avr. 2022 à 18:24Temps de lecture1 min
Par Jérôme Jordens

Dortmund n’a pas existé face au pressing de Leipzig et s’est lourdement incliné (1-4) en se créant très peu d’occasions. Un doublé de Laimer et un but de Nkunku ont donné un avantage confortable à Leipzig avant que Malen ne rende espoir à Dortmund à moins de 10 minutes de la fin. Olmo a tué tout suspense une minute plus tard et scellé la victoire de Leipzig.

Incertain, Erling Haaland est finalement présent sur la pelouse du Signal Iduna Park et espère emmener Dortmund vers la victoire. Mais les Jaunes et Noirs sont rapidement mis sous pression par Leipzig.

Emre Can perd le ballon et en trois passes Leipzig est devant le but du Borussia. Nkunku sert Laimer dans le bon timing et l’Autrichien réalise un petit lob astucieux pour tromper Kobel (21e).

Leipzig presse haut et empêche le Borussia de sortir proprement tout en profitant des espaces dans le dos de la défense à la récupération.

Et Dortmund continue à être mis en difficulté et finit par craquer à nouveau. Laimer frappe du gauche à l’entrée du rectangle et voit sa frappe être déviée par Emre Can, qui trompe son propre gardien qui semblait être sur la trajectoire du ballon (30e).

Malgré une belle opportunité pour Haaland alors que le score affichait encore 0-1, le Borussia ne parvient pas à dicter le rythme de ce match est en grande difficulté dans cette première mi-temps.

Laimer trouve Nkunku en retrait d’une belle talonnade. Le Français reprend du gauche et trompe Kobel d’une belle frappe croisée (58e).

Une tête de Malen à la 84e sur une remise de Can redonne un soupçon d’espoir au BVB. Un espoir qui ne durera pas plus d’une minute.

Leipzig continue de mettre la pression sur Dortmund et Olmo est trouvé aux 25 mètres par Nkunku. Complètement seul, l’Espagnol a le temps de contrôler, d’ajuster et d’envoyer une magnifique frappe au fond des filets de Kobel (85e).

Dortmund n’a pas vraiment existé dans cette rencontre et s’incline 1-4 sans jamais avoir pu vraiment peser sur la rencontre et laisse définitivement filer le Bayern en tête du classement.

Loading...
Loading...
Loading...
Loading...

Articles recommandés pour vous