RTBFPasser au contenu
Rechercher

Un réchauffement limité à 1,5°C réduirait de moitié la hausse du niveau des mers

Un réchauffement limité à 1,5°C réduirait de moitié la hausse du niveau des mers
05 mai 2021 à 17:01 - mise à jour 05 mai 2021 à 17:01Temps de lecture1 min
Par Belga

L’élévation du niveau de la mer due à la fonte des glaces pourrait être réduite de moitié si l’objectif de l’Accord de Paris qui prévoit de limiter le réchauffement climatique à 1,5°C est rencontré, selon les résultats d’une nouvelle étude internationale à laquelle a participé le Laboratoire de Glaciologie de l’Université libre de Bruxelles (ULB), indique cette dernière mercredi dans un communiqué.


►►► À lire aussi : Relance européenne : "bon bulletin" pour le plan de relance belge


Les glaciers et les calottes glaciaires sont actuellement responsables d’environ la moitié de l’élévation mondiale du niveau de la mer, le reste étant en grande partie dû à l’expansion des océans qui se réchauffent de plus en plus.

Grâce à un grand nombre de modèles mathématiques combinés à des techniques statistiques, les chercheurs ont mis à jour les différents scénarios possibles en y intégrant toutes les sources de glace terrestre.


►►► À lire aussi : Le "Mayflower 400", premier bateau intelligent, s’attaque à l’Atlantique sans capitaine


L’étude prédit ainsi qu’un réchauffement climatique de 1,5°C réduirait les pertes sur la calotte glaciaire du Groenland de 70% tandis que les pertes pour l’ensemble des glaciers diminueraient de moitié par rapport aux prévisions liées aux émissions actuelles.

Pour l’Antarctique, l’incertitude demeure toutefois. Il est en effet actuellement difficile de savoir si la neige qui tombe dans l’intérieur froid de la calotte glaciaire compensera la fonte des côtes. Cependant, dans un scénario "pessimiste", les pertes de glace en Antarctique pourraient être cinq fois plus importantes que si les objectifs de Paris sont atteints, concluent les chercheurs.

Sur le même sujet...

JT du 30/04/2021

Sur le même sujet

L’UCLouvain lance un défi à ses étudiants : créer une grue flottante capable de construire une éolienne sur l’océan

Régions Brabant wallon

Articles recommandés pour vous