Regions Liège

Un projet "fou" à Liège : une menuiserie comme outil de santé mentale

Une ancienne manufacture de brosse se transforme en "centre de psychiatrie démocratique"
08 juin 2021 à 11:07Temps de lecture1 min
Par Michel Gretry

Un projet fou, c’est vite dit ; c’est même plutôt une initiative mûrement réfléchie. Elle émane de quatre associations liégeoises, actives dans ce qu’il est convenu d’appeler la santé mentale, qui collaborent sous le nom de "Cheval Bleu".

Il s’agit de transformer un bâtiment du début du dix-neuvième siècle situé dans le quartier de Bavière qui a servi d’usine à colle d’os, grâce au voisinage des anciens abattoirs, puis qui a abrité une manufacture de brosses. Derrière une porte cochère se découvre une cour intérieure, où il est envisagé d’implanter divers services qui s’occupent de souffrance psychique, un atelier de menuiserie, un bistrot ou un restaurant, une salle de spectacles, et du logement. Le but : devenir un lieu d’échanges, un lieu dit polyphonique, où se montre la diversité des relations entre gens qui présentent des troubles et des gens qui n'en présentent pas.

Le dossier en est au stade de l’avis d’urbanisme, demandé à la ville, avant demande de permis et travaux de rénovation, avant que l’endroit ne contribue à la redynamisation de ce bout d’Outremeuse.

Sur le même sujet

Le centre de santé de Visé mise sur l'écoute en groupe pour parler de stress post-traumatique

Regions Liège

Sécurité sociale : un petit nombre de personnes concentre la majorité des dépenses en soins de santé

Articles recommandés pour vous