RTBFPasser au contenu
Rechercher

Patrimoine

Un portrait de Marie-Antoinette longtemps disparu passera sous le marteau le 25 novembre

Un portrait de Marie-Antoinette de Joseph-Siffred Duplessis passera sous le marteau le 25 novembre.
23 nov. 2021 à 14:55Temps de lecture1 min
Par AFP

C’est un objet représentant l’une des reines françaises les plus connues. La maison d’enchères Aguttes proposera prochainement à la vente un portrait de Marie-Antoinette durant son adolescence. Il est estimé entre 20.000 et 30.000 euros.

Destinée à la mère de Marie-Antoinette, cette toile représente l’épouse du futur Louis XVI alors âgée de 16 ans. Joseph-Siffred Duplessis, peintre des rois et de la noblesse de France, avait été chargé en 1771 de réaliser un portrait équestre de la jeune dauphine de France.

Faute d’un nombre suffisant de séances de pose, la représentation à cheval est devenue un portrait en buste de l’adolescente. Il subsiste une esquisse de cette commande originale, conservée au musée de Versailles, ainsi qu’une version achevée du portrait, dont la localisation actuelle demeure inconnue.

La toile en vente a récemment été redécouverte par Grégoire Lacroix, directeur du département Tableaux & Dessins Anciens chez Aguttes. Elle ne fut que tardivement attribuée à Duplessis à cause de documents administratifs, qui laissaient penser que la commande avait été réalisée par le portraitiste Joseph Ducreux.

Ce portrait de Marie-Antoinette passera sous le marteau le 25 novembre prochain, durant la prochaine vente d’Aguttes dédiée aux Maîtres Anciens. La maison l’a estimée entre 20.000 et 30.000 euros. Les enchères pourraient toutefois grimper vite étant donné l’engouement des collections pour les peintures et autres souvenirs royaux ayant appartenu à la souveraine française.

Des bracelets en diamants attribués avec certitude à Marie-Antoinette ont récemment été adjugés à près de 7,5 millions de francs suisses (soit 7 millions d’euros) chez Christie’s. Mais c’est une somme modeste par rapport aux 32 millions d’euros atteints par un pendentif en diamant orné d’une perle en forme de poire ayant appartenu à la reine de France en 2018 chez Sotheby’s. La preuve, il semblerait, qu’il n’y a pas prix pour s’offrir un morceau d’histoire.

Sur le même sujet

11 mars 2022 à 07:50
Temps de lecture1 min
04 oct. 2021 à 09:26
Temps de lecture2 min

Articles recommandés pour vous