RTBFPasser au contenu

On n'est pas des pigeons

Un nouveau pictogramme pour éviter de jeter les produits périmés mais toujours comestibles

Un nouveau pictogramme pour éviter de jeter les produits périmés mais toujours comestibles
02 déc. 2021 à 15:04 - mise à jour 02 déc. 2021 à 15:342 min
Par François Louis

Après Cora et Match, c’est le groupe Colruyt qui a annoncé il y a quelques jours qu’il rejoignait l’opération Too good to go, lancée le 29 septembre dernier. Il s’agit d’une nouvelle campagne pour éviter le gaspillage alimentaire.

Dans les rayons des magasins qui participent, sur certains produits périssables vous pourrez bientôt découvrir la mention Avant de jeter, observez, sentez, goûtez. Cela signifie que le produit peut encore être consommé même si la date de péremption est dépassée. Est-ce bien prudent ?

Pictogramme campagne Too good to go
Pictogramme campagne Too good to go https://toogoodtogo.fr/fr/blog/pacte-too-good-to-go

Il y a péremption et péremption

Too good to go s’est fait connaître par son application de "vente en dernière minute", ces colis alimentaires bradés en fin de journée plutôt que d’être jetés à la poubelle.

La nouvelle campagne vise à mieux informer les consommateurs sur la signification d’une date de péremption. Il ne faut pas confondre une date de durabilité minimale (DDM), le plus souvent renseignée par la mention "à consommer de préférence avant le xx/xx/xx", et une date limite de consommation (DLC) renseignée par la mention "à consommer jusqu’au xx/xx/xx".

A condition d’avoir été conservés dans de bonnes conditions, les premiers sont encore comestibles plusieurs jours (par exemple un yaourt), plusieurs semaines (par exemple des céréales), voire plusieurs mois (par exemple des spaghettis) après la date stipulée sur l’emballage. Les seconds, comme le poisson, la viande ou les plats préparés, sont beaucoup plus fragiles et doivent être consommés au plus tard à la date mentionnée.

Date de péremption
Date de péremption Getty Images

Observez, sentez, goûtez…

L’Autorité fédérale de contrôle de la sécurité alimentaire, pourtant tatillonne sur la qualité microbiologique, apporte son soutien à cette opération. "Si le consommateur fait bien la distinction entre une date de durabilité minimale et une date limite de consommation, nous n’avons aucune raison de faire obstacle, explique Jean-Sébastien Walhin, directeur de la communication à l’AFSCA.

Une quinzaine de marques ont déjà souscrit à cette nouvelle campagne lancée par Too good to go en septembre dernier, notamment les yaourts Oikos ou le lait Joyvalle. Colruyt y ajoute ses produits de la marque Boni. Le nouveau message Avant de jeter, observez, sentez, goûtez n’est pas encore visible dans les rayons. Modifier le packaging d’un produit industriel, cela prend du temps.


Retrouvez "On n’est pas des pigeons" du lundi au vendredi à 18h30 sur la Une et en replay sur Auvio.

Pour plus de contenus inédits, rendez-vous sur notre page Facebook.

Articles recommandés pour vous