RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Bruxelles

Un nouveau contrat de rénovation urbaine « Stephenson - Reine » entre Bruxelles et Schaerbeek

Le gouvernement bruxellois a approuvé le lancement d'un nouveau contrat de rénovation urbaine  « Stephenson - Reine » , portant sur un quartier situé dans la zone du canal, sur les territoires de Ville de Bruxelles et de Schaerbeek.

Après le contrat de rénovation urbaine (CRU) « Autour de Simonis » début 2020 et le CRU « Autour de Simonis » en 2021, ce CRU sera le dernier élaboré par le gouvernement bruxellois d'ici la fin de la législature, a indiqué mardi le cabinet du ministre-président bruxellois Rudi Vervoort.

Les équipes proposeront un programme opérationnel à l'exécutif régional au printemps 2024.

A l'instar du contrat de quartier durable (CQD), le Contrat de Rénovation Urbaine (CRU), créé en 2016, est un outil programmatique et opérationnel œuvrant dans les zones moins favorisées de la Région. Mais à la différence des contrats de quartier durable, le CRU a pour vocation principale de développer de l'espace public et des infrastructures. 

Le CRU a également pour spécificité de s'étendre au-delà des territoires communaux, ce qui implique des processus d'élaboration et de mise en œuvre différents. Le gouvernement bruxellois y est davantage impliqué, avec l'inter­vention de Perspective.brussels et de la Direction de la Rénovation urbaine d'Urban.brussels. La collaboration étroite avec les communes est maintenue.

Il y a des synergies avec de nombreux départements régionaux (Bruxelles Mobilité, Bruxelles Environnement, ...).

Pour ce 8ème contrat de rénovation urbaine, le gouvernement bruxellois a porté son choix sur les quartiers du bas de Laeken, du haut du territoire nord et des îlots compris entre le chemin de fer et la place Collignon, comprenant les axes Reine / De Trooz et Van Praet, qui constituent des ruptures urbaines.

Selon le cabinet de Rudi Vervoort, le gouvernement régional a été sensible aux nombreuses opportunités de la zone «Stephenson - Reine»: rencontrer les ambitions régionales autour du territoire du canal,  volonté d'intervenir sur la zone d'intérêt régional (ZIR4)  (BRYC, croix de fer); et atténuer la fracture urbaine liée aux voies ferrées. 

La zone d'étude du CRU 8 «  Stephenson - Reine » couvre une zone d'environ 150 hectares. Un budget de 22 millions sera consacré aux opérations à mettre en œuvre.

Articles recommandés pour vous