RTBFPasser au contenu

Le 8/9

Un musée pour les cœurs brisés du monde entier !

Un musée pour les cœurs brisés du monde entier !
13 févr. 2019 à 09:301 min
Par Vivacité

Petit détour par la librairie  qui épingle pour nous les faits d'actualité qui font la Une des journaux. 

-Le Soir 'Un musée pour les cœurs brisés du monde entier '

C’est un vélo belge qui ouvre l’exposition permanente. Un souvenir de rupture   parmi tant d’autres, à voir dans ce qui est devenu le musée le plus visité de Croatie. 

 

L’homme est parti, mais son vélo est resté, cruelle relique d’un amour passé. L’ex-compagnon de Danielle, retraitée belge de 68 ans, originaire d’Itterbeek, l’a quittée après seize ans de vie commune. Il lui a laissé quelques outils, des photos et ce vieux vélo rouge vintage. Et " il s’en est acheté un nouveau. Dans sa nouvelle vie, il n’y avait plus de place pour le vieux ".S’il ravive d’abord la blessure, l’objet de souffrance aidera Danielle à se reconstruire après la rupture. Elle ira " pédaler dans le Pajottenland pour chasser le chagrin ". Puis le don de l’ex finira au Musée des cœurs brisés de Zagreb, en Croatie. C’est ce vélo belge qui ouvre l’exposition permanente de l’établissement croate.

;

Et au coeur de vos quotidiens

La DH' Les victimes trop souvent livrées à elles-mêmes '

Si le harcèlement sexuel au travail peut prendre différentes formes, en droit, il est défini de la manière suivante : tout comportement non désiré de nature verbale, non verbale ou corporelle à connotation sexuelle ayant pour objet ou pour effet de porter atteinte à la dignité d’une personne ou de créer un environnement intimidant, hostile, dégradant, humiliant ou offensant.

;

La libre Belgique : "La santé reste le premier facteur de bonheur"

Milieu de vie et voisinage, situation professionnelle, santé, relation avec notre partenaire, situation financière, enseignement et éducation, relations sociales, situation politique… De tous ces éléments, lesquels ont-ils le plus d’impact sur votre bonheur ? C’est la question, qui a été posée dans le cadre d’un sondage mené en janvier dernier sur notre site et celui de la chaîne VTM, en parallèle avec l’Enquête nationale sur le bonheur des Belges, conduite par l’UGent, avec le soutien de l’assureur. Les résultats de notre coup de sonde viennent d’être livrés et corroborent, dans une grande mesure, ceux de l’étude réalisée à plus large échelle par les chercheurs gantois.

;

Articles recommandés pour vous