RTBFPasser au contenu

Regions Namur

Un monument de recueillement à Ciney en hommage aux habitants décédés durant le confinement

Cimetières : la Toussaint et le Covid

JT 19h30

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

01 nov. 2020 à 14:17 - mise à jour 01 nov. 2020 à 14:171 min
Par RTBF avec Agences

La ville de Ciney a inauguré dimanche midi, dans le cimetière de la localité, un monument de recueillement en hommage aux Cinaciens décédés durant le confinement pendant la première vague du Covid-19, entre le 13 mars et le 7 juin, que ces personnes soient décédées, ou non, du Covid. Durant cette période, les funérailles et les inhumations ont été célébrées en très petit comité vu les mesures sanitaires qui étaient en vigueur. "Ces 51 Cinaciens décédés n’ont donc pas reçu les hommages de leurs connaissances, amis et famille tels que souhaités", regrette la Ville de Ciney dans un communiqué.

L’idée des fossoyeurs pour aider les familles

L’idée de créer cette aire de recueillement a été formulée par un fossoyeur communal confronté quotidiennement à la douleur des familles. "Le collège communal a donc décidé d’apposer une stèle et, à l’intérieur d’un grand cube en verre, les noms et les prénoms de ces citoyens qui ont perdu la vie durant cette période particulièrement compliquée", ajoute la commune, précisant qu’il s’agit là de Cinaciens dont les familles ont accepté qu’on mentionne les noms et prénoms, soit 43 noms inscrits.

"Ces enterrements avec si peu de monde, c’était encore plus triste que d’habitude" explique Eddy Deneffe, fossoyeur sur la commune de Ciney. "Il y a notamment un vieux monsieur, après 60 ans de mariage, sa femme est tombée à la maison. Elle a été emmenée en ambulance. Il ne l’a plus revu. Depuis, chaque jour il vient pleurer sur sa tombe. Ce n’est pas normal. Les gens n’ont pas pu faire leur deuil".

Articles recommandés pour vous