RTBFPasser au contenu

Diables Rouges

Un mercato capital pour plusieurs Diables, à six mois de l'Euro

Revivez les 40 buts inscrits par les Diables Rouges durant la campagne qualificative pour l'Euro 2020

Diables Rouges

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

04 janv. 2020 à 05:452 min
Par Maxime Berger

2020 rime, vous le savez car vous l’entendez ou le lisez très régulièrement, avec championnat d’Europe de football. Les Diables rouges ont obtenu leur ticket, avec un beau parcours ponctué d’un bilan de 30 unités sur 30, pour la prestigieuse compétition et y participeront avec une étiquette de favoris sur le front. 

Seuls 23 éléments seront sélectionnés par l’entraineur fédéral Roberto Martinez et les petits pronostics émergent ça et là. La plupart des pions composant le noyau ne devraient plus que probablement pas changer de crèmerie, mais certains Diables rouges pourraient profiter du mercato hivernal pour faire évoluer leur situation.

Commençons par Jan Vertonghen. Le défenseur belge de 32 ans sera en fin de contrat en juin prochain et peut compter sur l’intérêt de l’Ajax Amsterdam, de l’Inter ou encore de Naples. Un départ de Tottenham n’est pas exclu car une prolongation de contrat tarde à se concrétiser. Constat identique pour Thomas Meunier. Le Belge du PSG ne possède pas le statut de titulaire indiscutable chez les Parisiens et il arrivera également en fin de contrat à la fin de la saison. L’ancien du Club de Bruges est régulièrement cité vers Manchester United, mais il semble vraiment se plaire dans la capitale française. Dries Mertens, de son côté, joue bien plus régulièrement, mais le conflit ouvert avec son président, lié à la fin de son bail au Napoli en juin, devrait le pousser à faire ses valises. En janvier ou en juin ? Rien n’est sûr, mais une formation, l’Inter, est très attentive à ce dossier.

Un mercato capital pour plusieurs Diables, à six mois de l'Euro

En route vers le titre avec Liverpool en Premier League, Divock Origi fait office de joker de luxe chez les Reds. Sa position est intéressante, mais ne semble pas lui garantir une place dans le noyau de Martinez pour l’Euro 2020. Bougera-t-il afin de recevoir davantage de temps de jeu ? La réponse apparait comme négative à ce stade. Parti en Chine en février 2018, Yannick Carrasco a clairement marqué son intérêt pour un retour en Europe. Sa présence dans les 23 semble assurée, même si ses valises venaient à rester sur le continent asiatique. Le cas de Marouane Fellaini, aussi parti en Chine, est un cran plus particulier. Le médian belge a mis son histoire avec les Diables rouges entre parenthèses et ne semble pas totalement fermé à l’idée de l’ouvrir à nouveau. Cette réouverture pourrait coïncider avec un retour sur le vieux continent.

Deux joueurs à vocation offensive doivent eux plus que sérieusement se poser des questions en ce moment. Jamais titulaire à Chelsea, Michy Batshuayi doit se contenter de morceaux de matches. L’attaquant belge apparait toujours comme le réserviste de l’inévitable Romelu Lukaku en sélection, mais pour combien de temps encore ? Christian Benteke, pour sa part, reçoit également peu de temps de jeu à Crystal Palace, un mauvais point là aussi en vue d’une sélection dans la liste des 23 de Martinez. Les deux attaquants passés par le Standard de Liège sont actuellement cités au Club de Bruges, mais une donne pourrait influencer ce dossier. Wesley, ancien buteur brugeois, vient de se blesser jusqu’au terme de la saison avec Aston Villa. Batshuayi et Benteke, déjà passé chez les Villans, sont notamment cités pour renforcer la formation actuellement 17e de Premier League. Un troisième élément offensif doit être fort attentif, il s’agit d’Adnan Januzaj. Le gaucher de la Real Sociedad a livré trois passes décisives en Liga, mais son temps de jeu est fort limité (427 minutes après 18 rencontres).

Beaucoup de suppositions, certes, mais certains joueurs doivent très sérieusement réfléchir sous peine de voir le train de l’Euro 2020 leur passer sous le nez.

Articles recommandés pour vous