RTBFPasser au contenu

Un juge refuse "l’affaire du bébé Nevermind"

Nirvana
04 janv. 2022 à 12:502 min
Par Marie-Amélie Mastin

2022 démarre comme 2021 s’était refermée : sur la querelle entre Spencer Elden et le groupe Nirvana.

Comme vous le savez maintenant, Elden poursuivait Nirvana en justice pour "pornographie infantile". Le " bébé Nevermind ", qui apparaissait nu sur le visuel, alors qu’il n’avait que 4 mois, exigeait réparation et voulait même faire modifier la photo pour toute sortie ultérieure (ce à quoi ne s’opposait d’ailleurs pas Dave Grohl).

Des représentants de Nirvana ont répondu officiellement à cette affaire le 24 décembre, en argumentant principalement sur le fait que s’il avait voulu porter plainte, il aurait dû le faire dans les 10 ans qui ont suivi. Le groupe rejette en effet l’idée que Spencer Elden se serait rendu compte seulement aujourd’hui qu’il s’agissait de pornographie infantile.

Et cette fois, c’est la justice qui rejette l’affaire à son tour. Comme le rapporte Spin, le juge Fernando M. Olguin, qui travaille pour la Cour Centrale de Justice de Californie a rejeté l’affaire le 3 janvier " avec possibilité de réponse ". L’équipe légale de Spencer Elden avait initialement jusqu’au 30 décembre pour s’opposer à la demande des héritiers de Nirvana de laisser tomber l’affaire, mais ils n’ont pas répondu dans les temps. A présent, le juge leur laisse jusqu’au 13 janvier pour apporter une réponse étayée et amender leur plainte. S’ils ne respectent pas le délai, ce sera terminé, mais s’ils se manifestent, ce sera au tour des avocats de Nirvana de s’exprimer avant le 27 janvier.

Sans réaction avant ces dates butoir, la plainte ne sera plus conservée et sera rejetée sans préjudice, défaut de poursuite, ou non-respect d’une ordonnance du tribunal.

On pourrait donc enfin voir le bout de cette histoire judiciaire…

En novembre dernier, Spencer Elden avait amendé sa plainte avec une nouvelle accusation : il estimait que le photographe Kirk Weddle a volontairement " sexualisé la photo dans le style du magazine Playboy de Hugh Hefner ". Le plaignant demandait 150.000$ de dédommagements à Dave Grohl et Krist Novoselic, mais aussi à Courtney Love, Guy Oseary et Heather Parry qui gèrent l’héritage de Kurt Cobain, au directeur artistique de Nevermind, Robert Fisher, et au photographe Kirk Weddle. Il exigeait que la même chose lui soit payée par les maisons de disques qui ont sorti ou réédité l’album ces 30 dernières années.

Sur le même sujet

07 avr. 2022 à 07:33
1 min
15 mars 2022 à 08:36
1 min

Articles recommandés pour vous