RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions

Un homme tombe nez à nez avec un sanglier en promenant son chien à Bruxelles

-

Vendredi dernier, dans la commune de Woluwe-Saint-Pierre, un homme s’est retrouvé face à un sanglier alors qu’il promenait son chien.

Il est presque minuit lorsque Serge Vanderheyden promène son chien Nova du côté de la Drève des Brulés, en lisière de la forêt de Soignes. Soudain, un détail attire son attention :

" J’ai entendu du bruit dans les taillis, j’ai d’abord pensé que c’était quelqu’un qui promenait son chien, comme moi. Mon chien s’est dirigé vers les sous-bois, puis je l’ai vu ressortir comme s’il avait l’enfer aux trousses. Ce n’était pas l’enfer, c’était un sanglier. J’ai ensuite appris que c’était sans doute une laie (femelle sanglier). Une belle bête qui devait peser dans les cent kilos. Elle est passée à seulement cinq mètres de moi. C’est vrai que c’était une rencontre assez impressionnante ".

Ce n’est pas la première fois qu’un sanglier se fait remarquer ces derniers temps en région bruxelloise. Il y a trois semaines, c’est même toute une harde qu’un automobiliste a eu la surprise de croiser alors que le troupeau traversait l’avenue de Tervuren.

Ces situations peuvent présenter des risques

Très rapidement mis au courant, Benoît Cerexhe, bourgmestre de Woluwe Saint-Pierre a immédiatement pris contact avec l’Institut Bruxellois pour la Gestion de l’Environnement.

" J’ai pris contact avec l’IBGE qui est le gestionnaire de la forêt de Soignes et de tous les animaux qui s’y trouvent. Je pense qu’ils devraient prendre un certain nombre de dispositions parce que ces situations peuvent présenter des risques ".

Du côté de l’IBGE on assure que ces rencontres sont rares et que la population de sangliers reste stable et très surveillée à Bruxelles.

Stéphane Vanwijnsberghe, responsable de la sous-division " Forêts et Nature " à Bruxelles Environnement, rappelle quelques règles essentielles pour éviter tout danger :

" La tenue des chiens en laisse est primordiale pour éviter que le chien n’aille provoquer le sanglier s’il y a un contact avec. Pour les personnes, il est important de rester sur les sentiers. Si jamais il y a une observation de sanglier, il faut garder la distance et éviter d’aller dans la direction de l’animal mais au contraire s’éloigner sans céder à la panique".

Prudence et respect de règles donc mais rappelons tout de même que ces rencontres restent, jusqu’ici, très rares en région bruxelloise.

Articles recommandés pour vous