Régions Brabant wallon

Un homme condamné à trente mois de prison ferme pour des viols et des attentats à la pudeur commis à Louvain-la-Neuve

L'individu opérait toujours de la même manière, il choisissait ses victimes lors de soirées bien arrosées à Louvain-la-Neuve.

Un habitant de Jodoigne a écopé d’une peine de cinq ans de prison, dont trente mois fermes, pour deux viols et sept attentats à la pudeur commis à Louvain-la-Neuve, principalement en 2019 et 2020.

L’homme, né en 1997, opérait toujours de la même manière. Il ciblait des jeunes filles qui étaient sous l’effet de l’alcool en soirée, leur demandait si elles pouvaient l’héberger pour la nuit et se montrait entreprenant envers ses victimes qui n’étaient pas en état de consentir. Et lorsqu’elles le repoussaient, il insistait. Le lendemain, il mettait ses agissements sur le compte de l’abus d’alcool, s’excusait et demandait aux jeunes filles de ne rien dire.

D'autres faits?

Poursuivi en correctionnelle, l’individu a reconnu la plupart des faits. Et pour ceux qu’il niait, le tribunal a estimé qu'il existait un faisceau d'indices graves, précis et concordants pour établir sa responsabilité.

Dans son jugement, le tribunal a aussi souligné que le contexte et le sentiment de honte de certaines victimes laissait craindre un nombre plus important de faits que ceux qui ont été dénoncés.

En plus de se voir infliger une peine de prison, l’individu devra se soumettre à un suivi médico-psychologique. Il est aussi privé de ses droits civils et politiques pour cinq ans.

Sur le même sujet

Dans la prison de Mons, la situation devient invivable : "170% de surpopulation chez les femmes, 135% du côté des hommes"

Belgique

Articles recommandés pour vous