RTBFPasser au contenu

Exposition - Artistes

Un guerrier de Basquiat bientôt aux enchères à Hongkong

"Untitled (Red Warrior)" (1982) de Jean-Michel Basquiat sera proposé à la vente le 9 octobre prochain chez Sotheby’s Hongkong.

Cela fait quelques années déjà que les toiles de Jean-Michel Basquiat font fureur en Asie. Sotheby’s compte profiter de cet engouement pour le peintre new-yorkais le 9 octobre, en proposant à la vente "Untitled (Red Warrior)" à Hongkong.

Sotheby’s n’a pas choisi n’importe quel tableau de Basquiat comme clou de sa prochaine vente hongkongaise "Contemporary Art Evening Sale". "Untitled (Red Warrior)" a été réalisée en 1982, une année au cours de laquelle l’artiste américain a peint près de 200 toiles. Si peu d’entre elles apparaissent aux enchères, rares sont les œuvres de Basquiat mettant en scène un guerrier encore en mains privées.

Celle proposée aux enchères arbore le motif favori de Basquiat, le héros isolé, qu’il représente souvent avec un bras levé ou en brandissant divers objets comme des flèches et des épées. "Le guerrier peut être interprété comme un autoportrait, un symbole triomphal de l’artiste noir conquérant l’oppresseur invisible dans l’image, réussissant dans un monde de l’art majoritairement blanc", souligne Sotheby’s.

Vente aux enchères: un tableau de Basquiat part pour 110,5 millions de dollars

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Des prix exorbitants en Asie

C’est la première fois que "Untitled (Red Warrior)" fait son apparition sur le marché, mais également en Asie. Elle est estimée entre 16,5 millions et 22 millions d’euros. Il y a peu de chance que la toile dépasse les 99,5 millions d’euros auxquels a été adjugée "Untitled" en 2017 chez Sotheby’s New York.

Les enchères pourraient toutefois grimper étant donné l’attrait des collectionneurs asiatiques pour Basquiat. Christie’s avait frappé un grand coup en février dernier, lorsque "Warrior" s’était envolée pour 35,7 millions d’euros durant l’une de ses vacations à Hongkong. Le guerrier peint par Basquiat est ainsi devenu l’œuvre occidentale la plus chère la plus chère jamais vendue aux enchères en Asie.

Jean-Michel Basquiat | ARTE

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

08 oct. 2021 à 08:02
1 min
07 oct. 2021 à 07:45
1 min

Articles recommandés pour vous