Monde

Un forum pour investir à Kiev : "L’économie ukrainienne va devenir une des plus importantes d’Europe"

Wladimir Klitschko

© BELGA PHOTO HATIM KAGHAT

28 nov. 2022 à 16:30Temps de lecture1 min
Par Jean-François Herbecq avec F. Corbiau

Penser la reconstruction de l’Ukraine et plus particulièrement de sa capitale, Kiev. C’était l’objet d’une conférence internationale organisée ce lundi par la ville de Bruxelles. Le "Forum d’investissement 2022 de Kiev" rassemblait autorités publiques et représentants du secteur privé et se concentrait sur "la reconstruction de la zone métropolitaine" de Kiev.

Son maire Vitali Klitschko devait participer, mais il est finalement intervenu par vidéoconférence depuis l’Ukraine, la ville étant encore en situation trop précaire après les bombardements. Son frère Wladimir Klitschko le représentait à Bruxelles : "C’est un soutien extraordinaire pour Kiev, pas uniquement politique mais aussi économique. Tous les investisseurs sont les bienvenus même s’ils ont besoin de sécurité. C’est le sens de cette conférence car l’économie ukrainienne va devenir dans le futur une des plus importantes d’Europe".

Préparer l’avenir dès maintenant

Au-delà de l’urgence et de la situation catastrophique dans laquelle se trouvent les habitants, le maire de Kiev, Vitaly Klitschko, a insisté sur la nécessité de préparer dès à présent l’avenir.

Dans la capitale ukrainienne, les défis sont colossaux. Une grande partie des infrastructures ont été détruites par les bombardements russes. Au-delà de l’urgence, Vitaly Klitschko insiste sur la nécessité de préparer déjà l’après-guerre. "Chauffage, eau, électricité, tout a été détruit il y a quelques jours. En ce moment, nos hommes travaillent 24 heures sur 24 pour rétablir ces infrastructures. 40 à 50% des ménages n’ont toujours pas l’électricité". Un défi colossal et un message d’espoir pour préparer le long terme.

En tout, 14 villes européennes se sont engagées à prendre part à cette reconstruction. Bruxelles participe au programme en se concentrant sur les hôpitaux. La capitale belge envisage aussi d’envoyer des générateurs électriques et de mettre son savoir-faire à disposition pour réparer les centrales endommagées par les bombardements russes.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous