RTBFPasser au contenu

Un essai préliminaire de Pfizer BioNTech montre que la troisième dose protège à 95,6% du Covid-19

Un essai préliminaire de Pfizer BioNTech montre que la troisième dose protège à 95,6% du Covid-19
23 oct. 2021 à 12:09 - mise à jour 23 oct. 2021 à 14:261 min
Par Lavinia Rotili

Alors que les contaminations en Belgique partent à la hausse et qu’on commence même à parler d’une quatrième vague, les résultats préliminaires d’une étude menée par BioNTech/Pfizer montrent qu’un rappel de ce vaccin est efficace à 95,6% contre le coronavirus, annonce le Financial Times.

Il s’agit des résultats préliminaires du premier essai contrôlé et randomisé mené par la firme sur les rappels de son vaccin. Concrètement, il s’agit d’une phase de l’étude où les participants ont été divisés en deux groupes : l’un a reçu le troisième rappel, l’autre, a reçu le placebo.

10.000 participants

Au total, 10.000 personnes ont participé à l’essai. Il s’agissait de personnes ayant reçu deux doses de Pfizer. Le temps médian entre l’administration de la deuxième et de la troisième dose était d’environ 11 mois, avec un suivi médian de deux mois et demi.


►►► A lire aussi : Covid-19 : le statut vaccinal des personnes hospitalisées (et les clés pour comprendre)


Parmi les participants, l’âge médian était de 53 ans : cela veut dire que la moitié des personnes étaient âgées de 53 ans ou moins. L’autre moitié, était âgée de 53 ans ou plus. Parmi les participants, au total, plus d’un cinquième avait plus de 65 ans. L'âge minimum des patients était de 16 ans, explique Pfizer.

Bien que les résultats n’aient pas encore été révisés par les pairs, l’étude montre que ce rappel est efficace à 95,6% contre le Covid-19, par rapport à deux simples injections plus le placebo. 


►►► A lire aussi : Moins de contaminations au Covid-19 parmi les vaccinés, mais une protection qui diminue avec l’âge


Aussi, au sein du groupe qui a reçu le rappel, seuls cinq cas de coronavirus ont été détectés, contre 109 pour le groupe qui a reçu le placebo. Autre donnée intéressante : l’étude a été menée pendant que la variante Delta était déjà présente et les analyses menées au sein des sous-groupes montrent que l’efficacité du vaccin était "cohérente" indépendamment des caractéristiques de la population (âge, genre, etc.)

Loading...

Pfizer et BioNTech affirment vouloir soumettre leur essai aux pairs pour le faire valider et affirment partager leurs données avec les agences des médicaments américaines et européennes "le plus rapidement possible".

Loading...

Articles recommandés pour vous