RTBFPasser au contenu

Regions Liege

Un élu libéral liégeois renvoie sa carte du mouvement réformateur au président Bouchez

Louis Maraite, porte-parole grand-ducal, en congé du conseil communal de Liège… et du MR

C’est un conseiller communal qui n’a pas sa langue dans sa poche, et pour cause, cet ancien journaliste exerce le métier de porte-parole : des chemins de fer, puis d’un hôpital universitaire, puis, plus récemment, de la maison grand-ducale. C’est d’ailleurs ce recrutement qui l’amène à se mettre en congé de son mandat électif, pour cause de séjour à l’étranger, pour un an au plus, avant une éventuelle démission définitive.

Ce départ donne à l’intéressé une forme de liberté, dont il n’a pas tardé à user. Le jour même où il officialise sa nouvelle situation, il se fend d’une publication sur un réseau social, pour annoncer qu’il quitte son parti. Dans des termes, comment dire ? fleuris : "je veux me détacher des campagnes médiatiques indignes de Georges-Louis Bouchez. Je lui renvoie par courrier ma carte de membre, me mettant en sommeil le temps de jours meilleurs pour le libéralisme social."

Louis Maraite entend continuer à militer locale, au sein d'une section, qui, lors du dernier scrutin, s'est diluée en une "liste d'ouverture". Les remous devraient sans doute être limités, mais cette déclaration est sans doute révélatrice de la persistance du malaise entre un mouvement réformateur plutôt centriste, tendance Defraigne, voire Crucke, et des orientations plus droitières.

Articles recommandés pour vous