RTBFPasser au contenu
Rechercher
Icône représentant un article audio.

Regions

Un dragon surveille désormais l'entrée de la Halle aux Draps à Tournai

Tournai : une fresque pendant la rénovation de la Halle aux Draps

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

01 mars 2022 à 10:59Temps de lecture1 min
Par Nicolas Watrin

Sur la Grand-Place de Tournai, quelque chose a changé. Depuis le début de la restauration de la Halle aux Draps, des panneaux blancs sont placés devant l’entrée. Pour leur donner un peu de vie, la ville a fait appel à trois graffeurs. L'oeuvre est à présent finalisée depuis ce samedi 26 février.

Bombes de peinture en main, ADN, Nektar et Foes ont eu du fil à retordre avec ce nouveau challenge. Le panneau face à eux mesurait plusieurs mètres de long. 4 jours de concentration ont été nécessaires pour réaliser ce projet lancé par la Ville de Tournai.

Depuis toujours, Romain Deman, éducateur de rue et membre du SAIS (Service d'Aide à l'Intégration Sociale), soutient les jeunes dans cet art souvent peu, voire, mal reconnu.  

Un dragon géant a été représenté, mais pas n'importe lequel. Il s'agit du dragon situé au sommet du Beffroi de l'ancienne ville médiévale.
Un dragon géant a été représenté, mais pas n'importe lequel. Il s'agit du dragon situé au sommet du Beffroi de l'ancienne ville médiévale. D.M.

Si pour Nektar, "il est utile d'être à plusieurs sur un mur de cette taille", c'est parce la technique est assez difficile. Le dragon reste le plus compliqué à représenter. "Il faut commencer par les couleurs les plus foncées, terminer par les plus claires pour faire ressortir les motifs et jouer avec la luminosité...", précise ADN.

Le graffiti, ce n'est pas que du vandalisme !

Le défi est accueilli à bras ouverts par les 3 artistes qui se sentent enfin mis en avant. "C'est chouette de voir que Tournai s'intéresse à cette forme d'art et nous, on ne demande que ça", se réjouit Foes. 

Pour ADN, c'est aussi une façon de montrer que "le graffiti, ce n'est pas que du vandalisme ! Il n'y a plus qu'à espérer que cela restera comme ça".

Articles recommandés pour vous