Regions

Un dispositif d'écoute découvert dans la salle des professeurs : une école schaerbeekoise dépose plainte

Les conversations dans la salle des professeurs étaient-elles écoutées?

© Tous droits réservés

15 sept. 2022 à 13:09 - mise à jour 15 sept. 2022 à 15:57Temps de lecture2 min
Par Philippe Carlot

C'est une affaire rocambolesque. Lors de la rentrée scolaire, la direction d'une école secondaire située à Schaerbeek découvre un système de téléphonie par internet étrange.

L'ancien directeur a quitté l'école au milieu de l'année scolaire précédente. L'ex-responsable informatique de l'établissement n'est autre que son mari : c'est sa société qui a installé le dispositif de surveillance par caméras et la téléphonie de l'école. 

Un système d'écoute?

Intriguée, la nouvelle direction charge une entreprise spécialisée dans l'IT d'examiner les installations. Un périphérique est retrouvé dans la salle des professeurs. On imagine leur émoi. "Et si nos conversations avaient été écoutées par la direction"? Le rapport de la société chargée de l'expertise n'est pas catégorique. Il n'affirme pas que l'installation retrouvée dans la salle des professeurs a servi à des écoutes illégales. Mais il ne l'exclut pas non plus. 

Muni de ces informations, le pouvoir organisateur de l'école (un groupe de parents) décide de porter plainte début septembre. Le lendemain, la police débarque dans l'établissement pour emporter le matériel. L'enquête déterminera peut-être si l'ancienne direction a écouté ou non les conversations des enseignants à leur insu. 

Pas de commentaire du PO; l'ancien directeur nie

Par l'entremise de son avocat, le pouvoir organisateur nous a fait connaître son refus de répondre à une interview. Contacté, l'ancien directeur dit tomber des nues. "Je ne suis au courant de rien, le conseil d'administration (du pouvoir organisateur, ndr) ne m'a pas contacté. Qui serait assez stupide pour faire ça? J'ai quitté l'école fin mars pour raisons de santé et je voudrais qu'on me laisse tranquille. Si la police souhaite m'interroger, je suis à sa disposition". 

Une banale antenne wifi

L'ancien professeur d'informatique de l'école nous a contacté après avoir lu l'article. Il explique avoir installé dans la salle des professeurs une antenne "speaker", achetée en 2018, et destinée à diffuser des messages vocaux, comme dans les grands magasins. Mais le dispositif de "speaker" n'a jamais fonctionné et l'antenne a simplement servi de relais pour la diffusion du wifi dans l'école. 

"Je suis très étonné de lire tout cela après avoir consacré quatre ans de ma vie à cette école, alors que jamais le pouvoir organisateur n'a jamais pris la peine de m'appeler pour me demander des explications. Je lui aurais volontiers fourni la documentation au sujet de cette antenne-relais, conclut l'ancien professeur d'informatique de l'école. 

Sur le même thème : Extrait JT (15/09/2022)

L école itinérante : des cours aux quatre coins de la Belgique

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous