RTBFPasser au contenu
Rechercher

"Covid Safe Ticket", la formule belge de "pass" pour assister chez nous aux grands événements culturels et sportifs de l'été

Le "Covid safe ticket", un "pass" belge pour assister dès la mi-aout aux grands événements culturels et sportifs
11 mai 2021 à 14:11 - mise à jour 11 mai 2021 à 14:11Temps de lecture2 min
Par RTBF

Le dossier était sensible en raison des réticences de certains partenaires de la Vivaldi mais l’adoption d’un "pass" aux couleurs nationales est adoptée. La formule choisie devrait permettre à terme de faciliter la tenue de grands événements culturels et sportifs au cours de la seconde partie de l’été comme Tomorrowland, le Pukkelpop et le Grand-Prix F1 de Spa-Francorchamps. Ce "pass" corona belge sera utilisé à partir du 1er juillet uniquement pour des événements tests en extérieur. Il sera généralisé ensuite à la mi-août et accessible au grand public pour des événements de grande ampleur. A terme, il permettra également de faciliter les voyages sans contrainte de quarantaine.

A la mi-août de grands événements en extérieur possibles

Selon les explications du premier ministre Alexander De Croo, la jauge maximale de spectateurs pour les évènements sportifs, culturels, etc. en intérieur sera de 200 personnes dès le 9 juin, pour augmenter progressivement jusqu’à un maximum de 3000 personnes en août. Pour les évènements en extérieur, le maximum sera de 400 personnes le 9 juin, pour passer à 5000 en août. "En seconde partie d’été, à partir du 13 août, de plus grands évènements en extérieur seront possibles", a-t-il affirmé, faisant référence aux festivals estivaux de grande ampleur. Cela se fera seulement avec un public "pouvant apporter la preuve d’une vaccination ou d’un test négatif", a-t-il ajouté.

Faciliter les voyages sans quarantaine en Europe, des tests en cours entre pays européens

Dix-huit Etats membres sont concernés par des tests en cours pour l’instant. L’objectif étant de vérifier la faisabilité de la délivrance d’un "certificat vert" européen attestant que son titulaire a été vacciné ou s’est soumis à un test validé prouvant qu’il n’est pas porteur du Covid. Il s’agit de vérifier si les bases de données sanitaires des différents Etats peuvent être interconnectées pour procéder aux indispensables vérifications lors de contrôles. Ce futur certificat papier ou numérisé doit permettre de voyager sans quarantaine cet été mais il faut pour cela qu’à l’arrivée à une frontière on puisse consulter rapidement la base de données du pays de provenance de la personne. Les données individuelles de chacun restant dans son pays d’origine.

Sujet JT 11/05/2021:

Codeco: point sur les festivals

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Et si le Covid Safe Ticket était utilisé pour de plus petits événements ?

Belgique

La Fédération Wallonie-Bruxelles débloque 5,4 millions pour la diffusion culturelle