RTBFPasser au contenu

YAPEOR

Un cours d'éveil historique pour les 3-4 : quelle est la symbolique du 1er mai ?

Que fête-t-on le 1er mai ?

Extrait de Y'a pas école, on révise !

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

29 avr. 2022 à 10:072 min
Par Agnès Adams

Le 1er mai est associé au travail et au muguet. Pourquoi ?

Y'a pas école, on révise/RTBF

Cela s'explique dans l'histoire. Déja les Celtes et les Romains honoraient le muguet. Il était un porte-bonheur et s'offrait aux proches. Mais comment devient-il associé au 1er mai, également fête du travail ? 

Tout commence à la Préhistoire. Les Celtes, à l'époque, fêtaient le Nouvel An le 1er mai. Ils allumaient de grands bûchers pour fêter ça autour de mille feux. Quant au muguet, pour eux, il portait déjà bonheur. 

Dans l'Antiquité, les Romains célébraient la déesse Flora, déesse des fleurs et mère du Printemps. Le muguet aussi était signe de porte-bonheur. 

Au Moyen Age, la tradition du 1er mai continue. On élève de grands mâts que l'on décore avec des rubans, de l'aubépine et... du muguet. On les appelle les "arbres de mai". 

Au XVIème siècle, on offre du muguet à la personne qu'on aime... le 1er mai ! C'était leur Saint-Valentin à eux en quelque sorte.

Y'a pas école, on révise/RTBF

Venons-en au travail. Au XVIIIème siècle, les conditions de travail sont déplorables. Hommes, femmes, enfants même, travaillent jusqu'à 17 heures par jour. Cela ne leur permet même pas d'avoir une vie décente. Ils décident donc de manifester. Les journées devront être découpées en 3 parties égales : 8h de travail - 8h de repos - 8h de loisirs. La vie va changer !

Au XIXème siècle, aux Etats-Unis, des syndicats ouvriers décident de se mobiliser afin de revendiquer la journée de huit heures. Ils choisissent le 1er mai pour leur manifestation ! Beaucoup d’entreprises américaines entament ce jour-là leur année comptable et les contrats arrivent à terme.

En France, plusieurs manifestations ont aussi lieu avec les mêmes revendications. Le 1er mai à Fourmies (Nord de la France), une manifestation tourne au drame : la troupe tire sur la foule, dix personnes sont tuées, dont deux enfants. Avec ce drame, le 1er mai s’enracine dans la tradition de lutte des ouvriers européens. 

En avril 1919, le Parlement français vote la journée de huit heures, on est à quelques jours du 1er mai. Hasard ou pas, le 1e mai se retrouve souvent associé aux luttes ouvrières.

Y'a pas école, on révise/RTBF

De nos jours on désigne le 1er mai la fête du travail. On défile, on se souvient des combats anciens pour améliorer les conditions de travail et on envisage éventuellement les suivants. On offre aussi du muguet pour fêter la fin de l'hiver et l'arrivée du Printemps. 

Articles recommandés pour vous