Regions

Un commandement des polices bruxelloises unifié pour les problèmes de sécurité exceptionnels

Un commandement unifié permet de mieux gérer les grands problèmes de sécurité.

Le conseil des ministres a approuvé la semaine passée un projet de loi qui permet d'unifier le commandement des polices bruxelloises en cas de problèmes de sécurité exceptionnels à Bruxelles, a annoncé mardi la ministre de l'Intérieur, Annelies Verlinden, en compagnie de son collègue de la Justice, Vincent Van Quickenborne.

La sixième réforme de l'État a confié au ministre-président de la Région bruxelloise des compétences en matière de sécurité et de prévention, notamment en matière d'ordre public sur l'ensemble du territoire régional. Il ne disposait toutefois pas jusqu'à présent des compétences pour diriger la police locale, répartie en six zones, par voie d'ordres, de directives ou d'instructions.

Le ministre-président peut prendre la direction de la police locale

Le projet de loi étend les pouvoirs du ministre-président lorsque des problèmes de sécurité exceptionnels, aigus ou inattendus dépassent les limites des zones de police locale. Dans ces cas, le ministre-président peut prendre l'autorité et la direction de la police locale. De manière provisoire, il pourra donc assurer la direction de la police bruxelloise qui trouvera une unité de commandement.

Les problèmes visés sont ceux qui dépassent les limites d'une zone de police, par exemple un attentat terroriste ou la menace d'un tel attentat, des cas d'extrémisme violent, du hooliganisme, des troubles publics de grande ampleur ou encore la lutte contre la criminalité liée à la drogue.

"L'unité de commandement permettra à la police de Bruxelles d'agir plus rapidement et plus efficacement en cas de problèmes de sécurité dépassant les limites d'une zone. Cette mesure favorisera également la coopération et la coordination entre les forces de police, ce qui profitera à la sécurité dans Bruxelles", a souligné Mme Verlinden dans un communiqué.

 

Sur le même sujet

Fusillades à Bruxelles: la police pointe le trafic de stupéfiants du bas de l'échelle

Regions Bruxelles

Les fusillades de ces derniers mois sont liées au trafic de drogue, confirme le parquet de Bruxelles

Regions Bruxelles

Articles recommandés pour vous