Regions

Un candidat s’est fait connaître pour la reprise de la coopérative Coprosain

Image d’illustration.

© Tous droits réservés

20 sept. 2022 à 06:29Temps de lecture1 min
Par Thomas de Brouckère

Un repreneur s’est fait connaître pour reprendre la coopérative Coprosain. Elle est active dans la vente de produits bios et locaux avec notamment des magasins à Ath et Braine l’Alleud. Ces derniers mois, le secteur du bio est en difficulté. Résultat : la coopérative a été placée en janvier 2022 en procédure de réorganisation judiciaire.
Elle avait obtenu un sursis auprès du tribunal de l’entreprise de Tournai, cette fois sur la base d’une procédure "par transfert d’actifs". Les candidats repreneurs avaient jusqu’à jeudi dernier pour se faire connaître.

Déjà actifs dans le secteur

Une seule candidature est arrivée devant le tribunal de l’entreprise de Tournai. Il s’agit d’un groupement de 10 personnes. Des investisseurs régionaux qui n’ont pas dévoilé leur identité. Dans un communiqué, ils expliquent être "composés de producteurs, entrepreneurs, anciens coopérateurs de Coprosain, gérants dans la distribution, spécialistes en transformation alimentaire ont décidé de ne pas assister passivement à la mort d’une belle aventure comme celle de Coprosain".

Ils ajoutent : " Nous sommes actifs dans toute la chaîne de circuit court depuis les producteurs jusqu’aux commerces finaux. Au départ du périmètre tel que repris, nous espérons déployer Coprosain suivant un business plan ambitieux mais réaliste. En fonction des apports financiers importants nécessaires à ce redéploiement et à la souplesse et rapidité de décision requises, nous avons choisi de ne pas garder la forme juridique de la coopérative".

Optimisme

Jean Paul Chantry est le directeur général de Coprosain, il se dit optimiste face à cette éventuelle reprise : "Je peux vous dire que c’est un groupe qui a su rassembler ses compétences et qui a fait preuve d’intelligence collective, ce qui va permettre de construire un nouvel avenir pour Coprosain".

Seul bémol, dans ce type de reprise "par transfert d’actifs", c’est environ 30 à 50% des emplois qui sont sauvés. Si la reprise se confirme, ce devrait être le cas aussi pour Coprosain qui emploi pour l’instant 60 équivalents temps plein.

La décision du tribunal de l’entreprise devrait tomber début octobre.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous