RTBFPasser au contenu
Rechercher

Initiatives locales

Un bus pour aller à la rencontre des adolescents et de leur vie relationnelle

"Adobus" : un bus pour pousser les adolescents à parler de leur vie relationnelle

Pour inciter les jeunes à s’ouvrir sur leur vie relationnelle et sexuelle, un bus s’installe tous les mardis dans la cour d’une école secondaire de Colfontaine. La porte ouverte à une écoute des problèmes ou des questions, comme à des jeux afin de donner les outils relationnels nécessaires à ces jeunes.

Ce bus prend ses quartiers chaque mardi à Colfontaine sur initiative de Médecin du Monde en collaboration avec le planning familial local. En partant du constat que la région du Borinage comptait un taux plus élevé qu’ailleurs de grossesses précoces, l’ONG a décidé d’aller à la rencontre des adolescents pour parler, avec eux, de leur vie relationnelle et sexuelle. "Je m'interrogeais beaucoup, et finalement j'ai décidé de venir", comme l'expliquait une adolescente au micro de Télé MB.

On doit venir tous les mardis parce que le jeune peut prendre quatre, cinq ou six semaines à franchir notre porte”, explique Nathalie Annez, la coordinatrice du programme Wallonie pour Médecin du Monde. Un climat de confiance à gagner de la part d’une équipe qui cherche à être neutre puisqu’elle n'est pas liée aux parents ou à l’équipe éducative de l’école. 

Et les sujets évoqués par les adolescents ne se limitent pas aux relations, ils concernent aussi le soutien scolaire, le harcèlement ou encore des projets d’autonomie. C’est donc bien ici que le bus est important : “on veut apporter un cadre confidentiel”, détaille Noémie Andreoli, travailleuse sociale. La relation s’installe et l’initiative fait déjà effet boule de neige puisque le bus fait arrêt le lundi dans une autre école proche.

Loading...

Sur le même sujet

Colfontaine : l’adobus, pour entendre les ados et répondre sans tabou à leurs questions

Regions Hainaut

Nos adolescents vont mal. Comment les aider ?

Transversales

Articles recommandés pour vous