RTBFPasser au contenu
Rechercher
Icône représentant un article audio.

Regions

Un buffet avec du "fait maison" au service gériatrie: le Chwapi veut bousculer l'idée qu'on se fait de la "bouffe d'hôpital"

Reportage à la cantine du CHwapi

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

11 févr. 2022 à 09:02 - mise à jour 12 févr. 2022 à 11:33Temps de lecture1 min
Par Nicolas Watrin

Au Centre Hospitalier de Wallonie picarde, un projet de buffet est en phase de test depuis une semaine dans le service de gériatrie. Une véritable innovation.

Pour lutter contre la dénutrition et le gaspillage dans les milieux de santé, le Centre Hospitalier de Wallonie Picarde (CHwapi) de Tournai propose un buffet à ses patients dans le service de gériatrie. Il circule dans les couloirs matin et soir depuis maintenant une semaine et la quantité de nourriture est adaptée à la demande.

Si avant il n’y avait qu’une seule proposition dans les menus, ici il y a une large variété. Le cliché du surgelé est balayé avec une nourriture " faite maison " et plus qualitative, une manière de s’inscrire dans l’air du temps et d’innover.

Si vous circulez dans le couloir du service de gériatrie de cet hôpital, vous croiserez peut-être ce buffet... Le projet est en test et sera, à terme, dans d'autres unités de soins.
Si vous circulez dans le couloir du service de gériatrie de cet hôpital, vous croiserez peut-être ce buffet... Le projet est en test et sera, à terme, dans d'autres unités de soins. Nicolas Watrin

Un projet en voie de réussite ?

En pleine période de test depuis une semaine déjà, l’idée serait d’étendre l’offre à près de 85% des unités de soins, d’ici 2024. Cette date n’est pas anodine. L'hôpital est actuellement en pleine période d’unification de ses différents sites en un seul et même endroit. Tous les services seront ainsi à proximité des uns et des autres. Pour le moment, les premiers retours du projet pilote s’avèrent positifs.

"Les premiers jours, il y avait beaucoup de questionnements. C’était nouveau, les patients n’étaient pas habitués. Je pense à une patiente qui était partie en radiologie et qui était contente car elle avait bien mangé durant la matinée. Donc on a plutôt un bon retour " s’amuse Grégory Pistral, responsable de la restauration. 

Sur le même sujet

CHwapi : une clinique pour apprendre à vivre avec son stress

Regions Hainaut

Articles recommandés pour vous